Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

On rase presque gratis

19 Avril 2011 , Rédigé par le cri du peuple

Ca y est. C'est parti. Après 4 ans de quasi inaction en faveur des classes les plus pauvres Sarkozy et sa bande nous promettent tout. 

Enfin presque tout. 

D'abord il y a eu cette annonce (et oui on en est encore qu'aux annonces et promesses) tant espérée par tous ceux qui ne comprennent pas pourquoi ils devraient être les seuls à supporter les conséquences sur leur pouvoir d'achat et leur emploi d'une crise provoquée par la cupidité de gens qui eux ne supportent rien voire ont profité de LEUR crise pour s'enrichir encore plus. Le bouclier fiscal sera supprimé. 

Enfin les riches vont aussi devoir faire un effort et renoncer au chéque de 16000€ en moyenne versé par l'Etat (c'est à dire nous) pour rembourser le trop perçu d'impots. C'est une victoire pour la justice sociale et fiscale. 

Oui mais si le bouclier fiscal est supprimé, l'ISF en contrepartie est modifié. A savoir que le plancher de perception de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune qui était jusqu'alors de 790000€ passerait à 1.3Millions € ce qui permettrait à plus de 500.000 personnes (qui ne sont pas toutes retraitées à l'Ile de Ré comme l'image que veut en donner Sarkozy) sur 600.000 d'être exemptées. 

Maintenant si on chiffre ces deux mesures on constate que la suppression du bouclier fiscal entraine un supplément de recettes de 700 Millions € alors que la modification de l'ISF engendre un manque à gagner de 900Millions € soit au final une perte de 200millions € de recettes fiscales. Il est vrai qu'en ces périodes où les Baroin, Lagarde(leste avec les impots), Fillon et consorts ne nous parlent que de plan de rigueur et réduction des déficits, il est tout à fait judicieux de baisser encore les recettes. Ce n'est pas grave on aura qu'à virer ou ne pas remplacer 7500 fonctionnaires de plus. 

Ensuite vint l'annonce de la désormais fameuse prime de 1000€. Alors là c'était l'apothéose : les salariés allaient enfin voir leur pouvoir d'achat augmenter. Il y a pas à dire même si ça arrive un peu tard ça fait du bien. 

Hein ? Comment ça c'est uniquement pour les entreprises qui versent des dividendes? Ah bon mais ça fait quand même 2 ou 3 millions de salariés. 

Oui mais c'est pour les entreprises qui versent des dividendes qui augmentent et le montant de la prime devra faire l'objet de négociations. 

Alors ça ne concerne plus que quelques milliers de salariés. 

Sarkozy sentant que l'annonce de la prime allait tourner vinaigre pour lui, lors de la visite faite à la France qui souffrait en 2006 qui ne peux plus le souffrir en 2011, a affirmé qu'il souhaitait un "dispositif qui concerne le plus d'employés possible". Il a aussi déclarer que " Dans les grandes entreprises, s'il y a une forte augmentation des dividendes, il faudra que les salariés en aient une partie et il faut obliger ces entreprises à négocier (...) Et dans les petites entreprises où il n'y a pas de distribution de dividende, si ça va mieux, si le carnet de commandes se remplit, l'entreprise pourra faire une prime aux salariés qui sera exonérée de cotisations".

Maintenat si l'on analyse un peu plus les propos du Président du Pouvoir d'Achat (du Président) on peut se dire que les employés ne sont pas prêts de la toucher leur prime ou alors ils ne seront pas nombreux et elle aura du mal à atteindre les 1000€ un temps évoqué par Baroin.

"Dans les grandes entreprises" : en France on compte 240 grandes entreprises (ayant un effectif supérieur à 5000 personnes) "s'il y a une forte augmentation des dividendes" : 41 % de ces grandes entreprises versent des dividendes et en plus il faut que les dividendes versés soient en forte (à partir de quel pourcentage peut on parler de " forte"?) augmentation. Il faut obliger ces entreprises à négocier : déjà qu'en est il des multinationales ou entreprises appartenant à des fonds d'investissements étrangers qui versent des dividendes en forte augmentation, ensuite on peut toujours obliger les entreprises à négocier mais que se passe-t-il si elles refusent tout accord ? Certains estiment déjà que seule 1 entreprise sur 10 du CAC 40 (soit 4 entreprises) pourrait être concernée par l'obligation de négociation.  A mon avis on est loin du million de salariés un moment évoqué qui pourraient bénéfier de cette prime.

"Et dans les petites entreprises...si le carnet de commandes se remplit" : comment vérifier, "l'entreprise pourra faire une prime" : tout est dans le "pourra" la question n'est pas dans le "pourra" mais dans le" voudra". "sera exonérée de cotisations : petit rappel normalement l'Etat (c'est à dire nous tous à travers les impots directs(Impot sur le Revenu) et indirects (TVA)) doit compenser auprès des caisses de sécurité sociale tout allégement et éxonération de charges sociales ce qui signifie en l'espéce un (léger) accroissement des dépenses publiques et donc une augmentation des déficits c'est pas grave on aura qu'à virer ou ne pas remplacer quelques fonctionnaires de plus. 

Certains optimistes estimaient que la mise en place de ces mesures pourrait concerner entre 2 et 3 millions de salariés du privés. Ce qui somme toute n'est déjà pas mal. Mais qu'en est il de tous les autres qui ne travaillent pas moins ou moins bien et qui voient à coup de hausses du gaz, de l'essence, des loyers, de l'alimentation, des transports leur pouvoir d'achat (réel et pas seulement ressenti comme voudraient le faire croire quelques statisticiens) fondre comme promesse après élection. 

Ainsi les fonctionnaires, dont le nombre baisse drastiquement alors que les fonctions restent, entrainant une détérioration voire une suppression du service public, n'auront pas d'augmentation de leur traitement en 2011 ni probablement en 2012.

Ainsi les Smicards qui représentent presque 17% des salariés du privé qui ne verront leur salaire relever que de 2% seulement quand dans le même temps on nous annonce des hausses (le litre d'essence à 2€ avant la fin de l'année).

Ainsi tous ceux et celles qui gagnent à peine plus que le SMIC qui ne bénéficieront ni d'une hausse de leur salaire ni d'une hypothétique prime parce qu'ils travaillent dans ces petites entreprises qui ont subi la crise de plein fouet et s'en sortent peu ou prou. 

Ainsi tous ces  4 millions de chomeurs,  de longue durée  ou licenciés économiques nouveaux chomeurs qui ne trouveront pas de travail ou des emplois au rabais, intérimaires, CDD, temps partiel mal payés.

Alors allez y mossieu Sarkozy , affutez votre rasoir, faites mousser le savon à barbe et promettez nous de raser gratis. On s'en fout. Parce que ça fait déjà longtemps que vous nous raser avec votre discours. Et dites vous bien que ça ne marche pas à tous les coups. Et que beaucoup et de plus en plus nombreux on envie de reprendre en choeur votre désormais célébre : Casse toi pauvre con. 

 

Tenir et Résister


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article