Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Bouclier fiscal et massue sociale : les armes du prince Sarko

9 Juillet 2009 , Rédigé par jacques vingtras

En 2008, 18893 foyers ont épargné 578 millions d'Euros (soit 31000 Euros ou 2.5 SMICs Annuels par foyer) d'impots grace au bouclier fiscal qui plafonne les impôts  (CSG incluse) à 50% des revenus.
 Et tenez vous bien on apprend que 100 redevables ont à eux seuls capté plus du tiers du coût du dispositf pour une restitution moyenne de 1.15 millions d'Euros.

Depuis septembre 2008 les différents plans sociaux en France prévoient 17900 suppressions de postes soit à un millier prés le même effectif que les bénéficiaires du bouclier fiscal.
 Depuis le début de l'année on dénombre de plus en plus de conflits sociaux  (certains parlent de plus de 1300 à comparer avec les 230 de la même période de l'année dernière)
Et ces conflits ont tendance à se radicaliser à cause de l'exaspération des salariés qui ne croient plus hélas en l'action syndicale classique.  On ne compte plus le nombre de séquestrations de cadres de direction. Aujourd'hui on apprend que les salariés de New Fabris, un équipementier automobile en liquidation judiciaire, menacent de faire exploser leur usine s'ils ne perçoivent pas 30000 euros d'indemnités de licenciement.
On remarquera aussi que de plus en plus les différents plans sociaux sont prévus alors même que les entreprises sont bénéficiaires. Il est probable que ces entreprises voulant assurer à leurs actionnaires un revenu convenable et constant  malgré la crise n'ont trouvé d'autres solutions que de délocaliser leur production et de virer leurs salariés en France. On sait déjà que la crise est parfois pour certaines sociétés le déclencheur qui leur permet de mettre en place un plan social qu'elles n'osaient mettre en place avant la crise.

Il ne serait pas sot de penser que parmi les foyers qui bénéficient du bouclier fiscal une part plus ou moins importante a une partie de ses revenus qui provient des dividendes versés par les entreprises qui licencient.   

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article