Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Plan Sarko : peut mieux faire...

8 Décembre 2008 , Rédigé par jacques vingtras

Le plan de Sarko n'est pas à la hauteur de la crise.
Il reprend les mêmes recettes éculées déjà essayées dans le passé avec plus ou moins de succés (prime à la casse, exonération de charges pour les entreprises...).

Il a juste oublié un petit détail. Le principal moteur de la croissance c'est la CONSOMMATION .
En moyenne sur les dix dernières années la part de la consommation  représente 80% du PIB et  elle a contribué à plus de 80% à la croissance de ce même PIB. L'investissement représente quant à lui environ 20% du PIB.
Mais pour Sarkozy comme pour tout libéral, la relance ne peut venir que de l'offre et non pas de la demande.
Pourquoi ne pas prendre exemple sur les Britaniques et baisser la TVA de manière significative pour augmenter le pouvoir d'achat des ménages et donc par voie de conséquence la demande ?
Pourquoi ne pas en profiter pour lancer une grande réforme de la fiscalité ? Par exemple en mettant en place la TVA à 5% (au lieu de 5.5%)sur les produits de première nécessité, 15% (au lieu de 19.6%) sur les produits courants et 25% sur les produits de "luxe" que seuls les plus riches peuvent acquérir (voiture au dela d'une certaine puissance, bateaux de plaisance de gros tonnage...). Bien sur le manque à gagner que  généreraient de telles mesures serait compensé par l'abandon du bouclier fiscal. 

La relance par l'investissement n'est certes pas une mauvaise chose et a été appliquée par Reagan aux USA dans les années 80. Mais l'impact d'une telle relance reste moindre par rapport à une relance par la consommation. Et quant à mener une politique d'investissement pourquoi ne pas mettre en place une politique de relance tournée vers l'écologie? En ouvrant de grands chantiers de systéme de production d'énergie renouvelable, ou d'usine de revalorisation des déchets et récupération de matériaux.

Pourquoi encore accorder des allégements de charges sociales qui fonctionnent comme une véritable trappe à bas salaires au risque de creuser encore plus les inégalités, les déficits dans les budgets sociaux et de l'Etat ? Pourquoi ne pas baisser les charges sociales pour l'ensemble des entreprises et supprimer toutes les éxonérations et allégements ?

Pourquoi ne pas rétablir une autorisation de licenciement économique pour mettre fins aux licenciements financiers ? On nous avait dit qu'il fallait faciliter les licenciements pour développer l'emploiabilité mais on s'apercoit aujourd'hui que la suppression du  frein supposé à l'embauche que constituait la difficulté de licencier n'a en rien généré des emplois supplémentaires mais a en plus facilité le recours au licenciement pour des raisons proprement financières (actionnaire contre salaire)

Quant aux 200€ de prime annuelle (soit 16.67€ par mois) pour les bénéficiaires du RSA  cela ressemble fortement à une plaisanterie de mauvais gout. Surtout qu'ils ne devraient l'avoir qu'au mois de mars ou avril (juste avant les Européennes au passage).

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article