Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Le gang du Fouquet's

10 Février 2010 , Rédigé par le cri du peuple

Le parrain était assis dans l'épais fauteuil du salon privé où il s'était installé pour la soirée afin de recevoir en toute discrétion ses amis mais surtout ses vassaux qui ne manqueraient pas ce jour là de défiler pour venir préter allégeance et parfois obtenir quelques futures faveurs du tout nouveau Capo di tutti Capi. De derrière l'épais rideau rouge qui bouchait l'entrée résonnaient des rires et des cris joyeux de victoire dans les accents de chansons de Barbelivien. 
Tout en tirant une profonde bouffée sur son cigare, Nicky  jeta un regard nerveux à la toute nouvelle Rolex que lui avait offert sa femme Cécilia. Que faisait-elle ? Pourquoi, elle qui avait organisé cette soirée, n'était elle toujours pas arrivée ? Etait elle retournée chez son amant ?
Soudain, écartant le rideau  du salon de la main, apparut Al Minc, le "consigliere" de la famille 
-"Nicolas, Henri Proglio voudrait te voir"
-"Qu'il entre" répondit le parrain
Et il vit entrer un homme de sa taille et sa corpulence, ce qui le rendait tout de suite plus sympathique à ses yeux lui qui avait souvent eu à subir les moqueries sur ses 1.62m.
- "Félicitations Monsieur le Président" lui lança tout sourire Henri. En effet c'est ainsi que l'on devait appeler le parrain, capo di tutti capi de la famille.
-"C'est bon pas de ça entre nous tu peux toujours m'appeler Nicolas" lui répondit le parrain dans un grand éclat de rire qui lui faisait hausser les épaules.
"Monsieur le prés....Euh Nicolas je voudrais t'entretenir d'un grand projet que je fais concernant le rapprochement de ma famille avec un groupe dont tu es maintenant le chef.....".

Je sais tout cela est pure fiction et tient  du mauvais roman sur la mafia, pale trés pale copie du  "Parrain" .

Dans le rôle du parrain, Sarkozy est plus proche de l'excité "Scarface" Tony Montana que du calculateur Michael Don Corleone. Mais il n'en reste pas moins que ce qui s'est produit cette nuit du 6 Mai 2007 ressemble beaucoup à une prise de pouvoir comme en révent les parrains de Cosa Nostra avec la main mise sur l'économie d'un pays dans son ensemble, et pas seulement souterraine comme souvent avec la mafia.

Pour cela il suffit de s'interresser à un certain nombre de personnalités qui étaient là lors de cette fameuse "nuit du Fouquet's" , comme l'ont nommée deux journalistes.

Voici la liste des personnes qui étaient présentes à la fête selon le rapport que le FBI aurait pu faire .

On peut la diviser en plusieurs groupes.

Tout d'abord bien sûr la famille strito sensu : la mère du Président, Andrée, ses frères François(collaborateur de divers groupes pharmaceutique) et Guillaume (ancien vice-président du Medef).

Les lieutenants, portes flingues et hommes de main : le conseiller d’affaires (il consigliere) Alain Minc, Patrick et Isabelle Balkany, François Fillon et son prédécesseur Jean-Pierre Raffarin, Rachida Dati, Henri Guaino, Claude Guéant, Roger Karoutchi et Christine Albanel

 Les stars du show biz et du sport : les couples Hallyday, Reno, Clavier,  Arthur, le maître de ballet Eric Vu-an, les sportifs Basile Boli, Richard Virenque, Pascal Gentil, Bernard Laporte, Denis Charvet (actionnaire de casinos)

Les pisses copies, plumitifs, gens de presse et des media : le chroniqueur au Point Nicolas Baverez, le directeur de la rédaction du Figaro Nicolas Beytout, l’éditeur Bernard Fixot et son épouse Valérie-Anne Giscard d’Estaing, Pierre Giacometti (Ipsos), et le photographe de l’agence Sipa Philippe Warrin, qui immortalisa la soirée. le fondateur d’Endemol Stephane Courbit, Jean-Claude Darmon (droits TV du football), , Hugues Gall (Institut de financement du cinéma et des industries culturelles). 

Les magnats de la finance et des affaires : grands noms du CAC 40 : Bernard Arnaud (7e fortune du monde, luxe), Vincent Bolloré (Havas, communication), Martin Bouygues (BTP, TF1), Serge Dassault (armes, Le Figaro), Antoine Bernheim (Assurances Generali), Jean-Claude Decaux (mobilier urbain), le milliardaire Paul Desmarais, Patrick Kron (Alstom), Henri Proglio (Veolia) et l’hôte des lieux Dominique Desseigne (hôtels et casinos du groupe Barrière)…
 
Les amis de l'épouse du Parrain, Cécilia : Mathilde Agostinelli (Prada) et Agnès Cromback (Tiffany France) – leurs époux – et ceux qu’elle a adoubés dans l’entourage du Président : i, le publicitaire François de la Brosse et son épouse, David Martinon, , amis proches du couple, comme Xavier et Sylvie Sarrau.

Maintenant rappelons quelques faits intervenus depuis cette nuit dans lesquels sont impliquées quelques unes des personnalités présentes. 

Le 14 juillet 2009, Johnny Hallyday a donné (enfin pas tout à fait) au Champ de Mars à Paris un concert "gratuit" qui aurait coûté au bas mot la coquette somme de 1 millions d'Euros (dont 500.000 pour le réfugié fiscal belgo-suisse). Cette somme bien sûr a été payée par le contribuable Français qui lui paye ses impôts. 
Rappelons nous que Sarko avait aménagé le bouclier fiscal mis en place par son prédecesseur pour inciter le chanteur à revenir en France. A l'heure qu'il est Jauni est toujours résident suisse et réfugié fiscal.
  
En Aout 2008, Christian Clavier obtient la tête du coordinateur de la police en Corse après que les indépendantistes locaux aient tenté sauvagement de noyer son nain de jardin. 

Jean Reno quant à lui n'a pas attendu que Sarkozy soit devenu président de la république pour obtenir des faveurs. En 2004, alors que Nicky Sarcozi, ministre des finances, était en visite en Corse, l'acteur de "L'enquête Corse" demande au futur parrain d'intervenir pour un permis de contruire pour une maison à Bonifacio. Sarkozy n'hésite pas l'ombre d'une seconde et demande au prefet de s'occuper de ce permis qui sera d'ailleurs plus tard déclaré illégal. 

Le 8 janvier 2008, Sarkozy sur les conseils d'Alain Minc, annonce la suppression de la publicité sur France Télévision. Les principaux bénéficiaires de cette mesure sont les télévisions privées avec en tête TF1 qui appartient à Martin Bouygues. 

C'est un fait acquis. Sarkozy en février 2009 disait son voeu de recomposer la "famille nucléaire".  Avec en particulier, le rapprochement voire la prise de contrôle de la filière par Bouygues, déjà associé à Alsthom de Patrick Kron qui travailleraient main dans la main avec l'exploitant des centrales nucléaires : EDF, dirigé depuis par Henri Poglio.  

Ce même Proglio, en septembre 2009, toujours sur les conseils d' Alain Minc,  a été nommé à la tête d'EDF tout en conservant des fonctions à Veolia spécialiste des services aux collectivités. Dés sa nomination il s'est montré tout à fait clair en déclarant qu'il voulait "pousser au rapprochement EDF-Veolia". Au passage on notera que si un tel rapprochement devait se faire ce serait au prix de la "privatisation" d'EDF. En effet on voit mal par les temps qui courrent le gouvernement procéder à une "nationalisation" de Véolia. On sait depuis que devant la pression populaire et médiatique il a du renoncer aux menus émoluments que lui procuraient ses fonctions au sein de Véolia mais pas au poste.

Depuis novembre 2009, la société LOV détenue par Stephane Courbit , fondateur d'Endemol (avec son ex-associé Jacques Esselag, plus connu sous le nom d"Arthur") s'est portée candidate pour le rachat de la prospére Régie Publicitaire de France Télévisions. Et il se dit qu'elle a toutes les chances de remporter le jack pot. En effet elle dispose d'un appui de choix en la personne d'Alain Minc. Par ailleurs, mais il s'agit d'un pur hasard sans doute, le "consigliere" du Capo di Tutti Capi posséde quelques pourcents dans la dite société LOV.

Ainsi va la vie dans les hautes sphéres du milieu parisien et français. Sarkozy depuis son élection, n'a de cesse que de concentrer entre ses mains ou par l'intermédiaire de quelques affidés,  tous les pouvoirs, exécutif, législatif , judiciaire et surtout financier et économique. Tel le chef de clan qu'il est de fait, il distribue les faveurs et place aux endroits stratégiques ses complices, amis ou vassaux. La plupart de ses actions va dans le sens d'une prise de controle totale et absolue de l'économie même si ses discours disent tout autre chose. Ainsi, lui qui se pose en superécolo sauveur de la terre, n'hésite à proner la prolification nucléaire. Non pas comme il le dit et peut être le pense parce qu'il estime que c'est actuellement l'énergie la moins émettrice de Carbone qui selon lui creuse le trou dans la couche d'ozone (et oui il confond carbone et CFC véritable responsable et coupable du trou de la couche d'ozone). Mais son activisme pronucléaire vise à aider l'un des futurs acteurs majeurs de la filière, son grand ami Martin Bouygues.

.......le parrain déchu jeta un regard vers "son" salon, celui de son triomphe, celui où il y a tout juste 5 ans, tous ses amis fidéles et chefs de bande étaient venus, qui pour baiser la main du nouveau maître, qui pour quémander quelque faveur. Mais aujourd'hui point de rires ni félicitations ou demande. La plupart de ceux là même qui hier encore se prétendaient ses amis étaient probablement à "La Closerie des Lilas" pour se soumettre au nouveau patron, Capo di tutti capi, qui après 4 ans passés aux Etats Unis  était revenu "vierge" et blanchi. L'un des premiers à avoir rallier le nouveau président était ce traite de "consigliere" Alain Minc.
Il jeta un regard nerveux à la Rolex que lui avait offert sa femme, enfin son ex-femme. Mais que faisait son Italienne de nouvelle épouse ? Où pouvait elle bien être ? Pas à la "Closerie" j'espére ?
Après un profond soupir, il se leva, enfila son manteau. Malgré la douceur de cette nuit de mai il avait froid. Accompagné de ses gardes du corps et de ses fidèles lieutenants Brice, Patrick et Isabelle, il se dirigea vers la porte. Dominique (un prénom qu'il n'aimait décidément pas), le patron du lieu s'approcha de lui.
-"Quelle belle fête c'était monsieur le président"
-" Casse toi pauvre con" fut la seule réponse que Nicki trouva.
Toujours accompagné de ses portes flingues il sortit et s'engouffra dans sa voiture blindée.
Dehors résonnaient des rires et des cris de victoire dans les accents de "We are the champions".

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Louboutin chaussures 13/10/2010 09:31



Vous avez emprunté une robe noire ou d'une poursuite - comment voulez-vous faire croire le vôtre? J'aimerais ajouter de nombreux accessoires pointus - bijoux, UGG Bottes articles de bonneterie de luxe, une de mes nombreuses paires de chaussures Louboutin , et un grand sac à main. Alors je prends mon temps pour m'assurer que je suis mon maquillage parfait
pour compléter le look.



joel 06/03/2010 14:26


salut camarade ;

la belle équipe ..




ps ...je suis revenu ici