Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

"La dictature c'est fermes ta gueule, la démocratie c'est causes toujours

3 Septembre 2005 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Dans mon pays, la France, la liberté de faire entendre des voix différentes de celle du parti au pouvoir, l'UMP, ou de son président, Nicolas Paul de Nagy Bocsa Sarkozy, devient de plus en plus difficile voire même sur certains media totalement impossible.

Pas un journal sur TF uN ou les chaînes de service public (particulièrement France 2), qui ne parle ou ne diffuse un reportage sur l'action (de communication uniquement), le discours, les déclarations ou les promesses d'un homme que l'on nous présente déjà comme le futur Président de la République. Quand il est invité ( ou plutôt s'est invité) sur un plateau, il n'a en face de lui qu'un présentateur de journal (on ne peut plus parler de journaliste) trés occupé à lui servir une soupe qui risque de s'avérer trés amére pour les Français. C'est trop !!!

Cet homme n'a jamais rien fait pour les Français. A-t-on dèjà entendu parler de "réforme" ou de "loi Sarkozy " favorable au plus grand nombre ? Il est dévoré par l'ambition pour lui et lui seul et non pour notre pays, ce qui est plus honorable. Son programme ou plutôt son action politique se résume à : plus de policiers, plus de radars, plus de caméras, plus de contrôles, plus de répression et plus de libéralisme. Un problème survient  : tel Raoul Volfoni, il expulse, il chasse, il éparpille, il nettoie(au Karcher), il repousse mais ne résout rien. Sarkozy, c'est le roi du pousse-pousse! Son passage à Bercy s'est résumé au retour des huissiers en uniforme, un poste télé à écran plasma dans chaque pièce de ses appartements, des mesurettes pour permettre aux plus riches de transmettre de l'argent à leurs descendants sans payer de droit et un grand accord mort-né entre producteurs et distributeurspour une baisse de prix de 2% qu'on attend toujours.

Le problème n'est pas que Sarkozy aie des ambitions présidentielles. C'est son droit comme tout à chacun.

Le problème c'est que les chaînes de télé vendent sa quasi élection comme si aucun autre choix n'était proposé aux Français.

Le probème c'est que la Télévision est la première, voire pour beaucoup la seule, source d'information des foyers français. 15 millions de personnes en moyenne regardent les journaux télévisés de TF uN  ou France Télévision à 20 heures pour 2,5 millions qui lisent un quotidien national ou écoutent les infos à la radio.

Le problème c'est que le traitement de l'information par les rédactions de télévision est superficiel, sans analyse et souvent sans contrôle mais non dénué d'une complaisance quasiment servile à l'égard de la personne du Ministre de la police.

Comment se battre contre ça ?  Internet offre, c'est vrai une possibilié de lutter contre cette presque dictature des journaux télévisés sur l'information mais c'est un médium qui n'a pas la puissance décérébrante de la Télé. Aussi si vous avez des idées d'actions pour combattre, même sur leur terrain, les prétendus journalistes serveurs de soupe sarkozyste n'hésitez pas à les mettre sur le Ouébe.

Tenir et Résister.

JV

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le sarkologue 21/09/2005 16:31

Assez d’accord avec ton analyse. Pour ma part, je regarde peu la télé, mais je suis affligé d’une épouse téléphage et peu regardante sur la qualité des programmes qu’elle ingurgite. Elle s’est abonnée à Canalsat depuis deux ans et peut ainsi profiter des émissions étrangères, les notres n’étant probablement pas assez débiles. A cette occasion, j’ai pu juger que la France que l’on dit être en retard sur bien des points par rapport aux autres pays européens, l’est aussi, heureusement, sur le plan de la connerie télévisuelle. Dans leur grande majorité, les émissions espagnoles ou italiennes pourraient faire passer TF1 pour Arte. Je craint quand même que ses dirigeants ne s’en soient rendus compte et qu’ils essaient de combler leur handicap à grands coups de ferme, de lagaff ou d’île de la tentation. Tout ça nous promet une belle télé pour lobotomisés. Mais après tout, personne n’est obligé de regarder TF1, à part Le Lay et Mougeotte.

Autrement plus inquiétant. S’il est dans la logique d’une chaîne commerciale de nous vendre de la lessive, du Coca ou des chanteurs sans talent plutôt que de la culture, je me demande pourquoi j’ai la très désagréable impression que les chaînes publiques, c’est à dire celles pour lesquelles nous payons l’impôt, essaient à tout prix de nous vendre le Sarkosy qui lave plus blanc. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on voie sa triste figure sur nos écrans et qu’il nous inflige ses lumineuses réflexions à propos de tout et de n’importe quoi, avec une nette préférence pour le n’importe quoi. Je conçois qu’il aie besoin de faire sa publicité pour satisfaire son ego et ses ambitions, mais je trouve extrêmement malhonnête et dangereux de faire passer la réclame d’une espèce de général Boulanger en contreplaqué pour de l’information.

Pour conclure, on comprend pourquoi les politiques n’ont pas tellement envie de se passer d’un outil de propagande aussi puissant que la télé, d’autant plus qu’il ne leur coûte rien puisque c’est nous qui payons pour notre propre intoxication.

PS mon petit doigt m'a dit que tu étais un lecteur assidu des aventures de nabot Léon. Tu trouveras la bio complète sur mon blog, http://sarkosident2007.over-blog.com .