Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Rame Rama Yade

12 Septembre 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Hier soir France 2 dans son journal s'est livré à une scéance de "léchage de cul" de tout premier ordre.

Sous pretexte de comémorrer les attentats du 11/09 on avait invité l'ancienne députée Néerlandaise d'origine somalienne Ayann Hirsi Ali (le lien entre les attentats et cette musulmane préoccupée par la condition féminine dans l'Islam n'apparait pas forcément évidente) qui était accompagnée par la secrétaire d'Etat aux affaires Etrangéres et aux droits de l'homme. Le présentateur a posé en tout et pour tout trois questions à l'invitée (On  a pu apprécié au passage l'effet comique d'une traduction approximative) dont apparement il n'avait rien à foutre des réponses.

Ensuite il a demandé à la sous ministre ce que ça faisait de se faire reprendre par son directeur général premier sinistre à la suite de sa visite aux expulsés d'Aubervilliers. On peut d'ailleurs à ce propos se demander si elle aurait fait le déplacement si la municipalité de la ville avait été UMP et pas Communiste.Et la fille de diplomate Sénégalais (Eh oui si Rama Yade vient des banlieues ce n'est pas de celles où s'entassent ses ex-compatriotes dans des taudis et autres cités qui n'ont de fleuri que le nom comme certains voudraient le laisser croire mais plutot de ANPE (Auteuil Neuilly Passy Enghien)) a pratiqué la plus belle des langues de bois en répondant que ce n'était pas ni le lieu ni le moment de revenir sur une affaire qui était close et qu'elle n'était là que pour accompagner son amie Batavo-Somalienne. 

Le présentateur, avec des yeux énamourés et la langue déjà bien chargée , lui a alors demandé si elle n'apportait pas du sang nouveau au gouvernement... Et là bizarrement c'était le lieu et le moment. Oubliée la combattante des droits de la femme musulmane.

Bien sur elle pensait apporter de la jeunesse dans ce gouvernement mais elle n'oubliait pas qu'il fallait aussi des anciens. Un vrai langage de politicien. Apparement elle apprend très vite.

Ce qui est sur c'est qu'à force de lécher le séant de tout ce qui bouge au gouvernement ou à la présidence, les présentateurs de journaux télévisés toutes chaines confondues risquent d'avoir l'haleine fleurant bon la cabane au fond du jardin.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article