Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Peur Bleue après un bon coup de Blancs

11 Juin 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Au lendemain d'un premier tour des législatives qui a vu le triomphe annoncé du parti du président de la République on ne peut que se poser des questions.

Tout d'abord ce premier tour a été marqué par le plus fort taux d'abstention pour ce type d'élection sous la 5ème république : autour de 39% dont un certain nombre d'observateurs s'accordent  à dire qu'il a été plus élevé dans l'électorat de gauche que de droite. Peut être à cause du matraquage publicitaire qui a ancré dans l'esprit des électeurs que tout était plié mais aussi en partie à cause du manque de programme, autre que "élisez nous pour faire barrage" de la gauche.

Ensuite on peut aussi s'interroger sur la réelle représentativité démocratique de la future assemblée.

Faisons un peu de calcul.

La droite UMP NC avec environ 45% des voix exprimées au premier tour qui représentent,  si l'on tient compte de l'abstention, 27% des inscrits raflerait entre 66 et 87% des sièges de l'assemblée.

La gauche PS et consorts avec 39% des voix exprimées et 24% des inscrits (soit 3% de moins que la droite) n'obtiendrait que de 10 à 32% des sièges selon les projections.

Ainsi les quelque 33 millions d'électeurs qui ne se sont pas prononcés pour l'UMP et Sarkozy se verront imposer une politique qu'ils n'auront pas voulue.

Avec un maximum de 32% des sièges à l'assemblée l'opposition risque de n'apparaitre que comme une mince caution démocratique à un pouvoir qui pourrait être tenté de tout se permettre même des textes liberticides ou des mesures clientélistes qui ne profiterait qu'à une minorité même infime.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le chafouin 16/06/2007 11:18

L'idée est sympa, mais le Sénat a beaucoup moins de poids que l'assemblée! Celle-ci a la mrimauté sur l'élaboration et l'doption des voix. LE sénat les consulte aussi, les vote, ajoute des amendements. L'assemblée nationale, ensuite, est libre de prendre en compte ou non les indications des sénateurs ou leurs réticences. mais s'ils veulent forcer le passage et garder le texte tel qu'ils l'avaient voté au départ, les députés peuvent le faire! au final, les sénateurs auront toujours tort...

lecridupeuple 12/06/2007 16:48

Le parlement en France est constitué de deux chambres. Pourquoi ne pas garder le système majoritaire pour l'assemblée et élire les sénateurs au scrutin proportionnel direct pour un mandat identique à celui de l'assemblée (5 ans)? Tenir et Résister

le chafouin 12/06/2007 16:12

L'injustice du système majoritaire... Mais en même temps, la question est compliquée. La proportionnelle ne semble pas si évidente à pratiquer. Elle serait pourtant bienvenue pour faire respirer notre démocratie!