Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Vers le coup d'Etat constitutionnel ?

2 Mai 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

20 juin 2005,
Nicolas Sarkozy  : « Les voyous vont disparaître, je mettrai les effectifs qu'il faut, mais on nettoiera la Cité des 4000 »
10 jours plus tard :
« Le terme "nettoyer au Kärcher" est le terme qui s'impose, parce qu'il faut nettoyer cela »
26 octobre 2005 
visite de Nicolas Sarkozy, à Argenteuil  « Vous en avez assez, hein, vous avez assez de cette bande de racailles ? Eh bien on va vous en débarrasser ». 
27 octobre 2005
 mort de deux adolescents poursuivis par la police dans un transformateur EDF à Clichy sous Bois
28 octobre 2005
début d'émeutes en banlieue
8 novembre 2005

Décret n° 2005-1386 du 8 novembre 2005 portant application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 

Article 1


L'état d'urgence est déclaré, à compter du 9 novembre 2005, à zéro heure, sur le territoire métropolitain.

Article 2


Il emporte pour sa durée application du 1° de l'article 11 de la loi du 3 avril 1955 susvisée.

Article 3


Le Premier ministre, le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, et le garde des sceaux, ministre de la justice, sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française et entrera immédiatement en vigueur.


Fait à Paris, le 8 novembre 2005.


Jacques Chirac


Par le Président de la République :


Le Premier ministre,

Dominique de Villepin

Le ministre d'Etat,

ministre de l'intérieur

et de l'aménagement du territoire,

Nicolas Sarkozy

Le garde des sceaux, ministre de la justice,

Pascal Clément

 

1er mai 2007

un jeune des banlieues interrogé par une équipe télé " Si Sarko il passe on remet la cagoule...."

 

    . . . . . . 2007 ?


Article 16 de la constitution

Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier Ministre, des Présidents des assemblées ainsi que du Conseil Constitutionnel.

Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier Ministre, des Présidents des assemblées ainsi que du Conseil Constitutionnel.

Il en informe la Nation par un message.

Ces mesures doivent être inspirées par la volonté d'assurer aux pouvoirs publics constitutionnels, dans les moindres délais, les moyens d'accomplir leur mission. Le Conseil Constitutionnel est consulté à leur sujet.

Le Parlement se réunit de plein droit.

L'Assemblée Nationale ne peut être dissoute pendant l'exercice des pouvoirs exceptionnels

 

....?

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jean 03/05/2007 14:34

Oui, je n'ai pu regarder que les 45 premières minutes, et pendant ce laps de temps là, j'ai senti qu'elle s'en etait plutot bien tirée, face à un Sarkozy qui ne nous reservait que les mêmes arguments utilisés depuis le début de la campagne en particulier sur les 35 heures.
Restes à savoir comment l'opinion va ressentir ce débat télévisé...

roi bourdieusien 03/05/2007 12:25

oui en effettenir et resisitercar on l a bien vu hier: l opposition est presente, notamment ave une segolene royal qui ne s est pas démontée!