Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Bayrou : ne vous laissez pas Béarnais

11 Mars 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Les derniers sondages (encore des sondages) placent le candidat de l'UDF à égalité d'intentions de vote avec la candidate du PS. Bien sûr il ne s'agit que de sondages, qui plus est des sondages sur des intentions de vote avec un taux d'indécis entre 20 et 40% mais ça dénote une certaine tendance qu'on ne peut pas ignorer.

Ce qui pose interrogation c'est pourquoi le Béarnais est il monté ainsi dans les sondages ? On peut s'en étonner en effet quand on regarde l'ébauche de son programme. Ce qui prédomine c'est le flou et aussi l'absence de chiffres. On aimerait que certains média qui n'avaient de mots assez durs pour parler de l'absence de programme de la candidate socialiste  puis du manque de chiffrage de ce programme quand il a été rendu public appliquent la même règle au programme de l'ancien professeur toujours éleveur de chevaux président de l'UDF.

Quand on se rend sur le site internet du candidat centrodroitiste on tombe sur une liste de vagues bonnes intentions moralisatrices et chrétiennes en ce qui concerne la société et résolument libérales et chiffrées pour ce qui est de l'aspect économique.

A titre d'exemple quelques mesures proposées par le démocrate chrétien de service. 

Pour tous ceux qui sont bénéficiaires de minima sociaux, je forme le voeu que l'on propose pas seulement un chèque mais une activité au service de l'intérêt général, dans une association, dans une collectivité locale - en dehors du secteur concurrentiel.

il faut un droit du travail simplifié, respectueux de nos principes et compréhensible par tous. Je propose donc un CDI universel à droits progressifs.

Permettre à ceux qui le souhaitent de travailler plus pour gagner plus. »

Permettre aux salariés qui le souhaitent d’améliorer leur revenu par le jeu libre des heures supplémentaires.

Dans toutes les entreprises, le paiement des heures supplémentaires (entre 35 et 39 heures) sera majoré de 35 % pour récompenser le travail. Les cotisations sociales seront réduites en proportion afin que les entreprises ne supportent aucun coût supplémentaire.

Je suis partisan d’une réforme de l’ISF, d’une imposition sur le patrimoine à base large, à partir de 750 000 €, sans plus aucune niche défiscalisée, sans exemptions, mais à taux léger.

Ca ne vous rappelle rien ? On croirait entendre du Sarkozy.

Au regard de ces propositions on ne peut que constater la voie libérale proposée par Bayrou. Alors qu'est qui peut attirer les nombreux électeurs traditionnellement  à gauche que sont par exemple les profs ?

Peut être ce discours à la recherche du consensus perdu ? Ou ses déclarations d'intention de prendre un premier ministre d'ouverture, social libéral comme DSK qui a décliné l'invitation qui ne lui avait pas été faite ou libéral social comme Borloo qui ne s'est pas encore prononcé pour un candidat?

On pourrait se dire : un gouvernement de consensus ou d'ouverture pourquoi pas ? Mais pour faire quoi ? Rester immobile ou prendre le chemin du libéralisme pas aussi avoué que celui revendiqué du candidat UMP ?

On peut aussi se dire que la bulle sondagière ascendante du candidat Béarnais correspond à la bulle sondagière dont avait bénéficié l'ex Madonne des sondages avant la désignation du candidat socialiste. Et on ne peut s'empécher de penser encore une fois à une manipulation médiatique, organisée peut être avec la bienveillance du sinistre de l'intérieur grand ami des grands patrons de la presse et de la télévision privée.

Citoyens de ce pays n'oubliez jamais que Sarkozy ou Bayrou c'est la même voie. Tout deux sont libéraux. Le programme de Bayrou c'est le programme de l'UMP avec le beurre en plus. C'est tout. Alors ne vous laissez pas Béarnais par son discours sirupeux et mielleux parce que vous pourriez le regretter comme vous pourriez regretter un vote pour Sarkozy.

Tenir et Résister

 

 



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Maloma 02/10/2007 14:37

« Un béarnais sachant berner Peut  berner trois béarnais, Avec ou sans béret. » (proverbe… béarnais)

krissolo 17/03/2007 14:14

Bjr,
Très bon titre et, au delà, très intéressant article. Si j'ai bien compté il reste encore 5 semaines avant le 1er tour. Cela lui laisse donc largement le temps de plafonner, puis de régresser. Dommage tout de même que les pressions conjointes (une fois de plus) de l'UDF et de l'UMP aient empéché Dupont Aignan de se présenter. Il lui aurait sans aucun doute rabotté qq voix ...
Bon dimanche et au plaisir de te lire (ici, chez moi, ailleurs).

roi bourdieusien 13/03/2007 11:15

au dela du jeu de mot, difficile de ne pas se laisser berner!selon un autre sondage, les francais ne voient pas la difference entre le ps et l udf...