Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Sarkozy consacré (suite et fin)

14 Janvier 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Ca y est ! Sarkozy est couronné.

Le grand show a été à la hauteur de ses ambitions.

Un score de 98.1%  des 233 779 votes exprimés sur  338 520 inscrits (69.05%) selon le parti populiste. Où sont passés les 105 000 non votants ? On peut se demander s'ils existent réellement surtout quand on sait que toute la semaine l'UMP (Un Mégalo Pébliscité) a contacté par téléphone, ou SMS, par Mail ou par courrier tous les adhérents (Ce qui a valu à notre ami Nico (pas sarko) de recevoir un invitation par erreur) pour leur demander de voter et aussi pour les inviter à venir au sacre de leur idole.

Le congrès aurait réuni  78 000 personnes selon les organisateurs. Est ce que Dominique de Vile Pain qui est resté en tout et pour tout 35 mn a été pris en compte?  Ce qui est, reconnaissons le, tout de même pas mal. Et là on aura du mal à avoir les chiffres réels de la police pour des raisons parfaitement compréhensibles.

Autre chiffre impressionnant : le coût de ce raout. 3.5 millions d'€uros (soit trois fois le budget des Verts pour toute la campagne présidentielle). Ce qui représente 277 années de salaires d'un smicard ou pour monsieur Copé 73 années de salaires pour une classe moyenne gagnant 4000€ par mois.

Quand au discours des différents orateurs ils ont surtout été dirigés contre la candidate socialiste en utilisant à l'envi ce qui à leurs yeux constitue une faute politique impardonable, son néo logisme bancal de la "bravitude".

Ainsi Jeff Copé le porte parole à la langue de bois jamais en retard de ce qu'il pense être un bon mot (que personnellement j'appélerais plutot une connerie) a pu dire, "Mme Royal représente un immense danger". C'est "la duplicitude". "Elle est un gigantesque photo-montage, avec un mot d'ordre, sourire".

Remarquons aussi le très élégant mot de Jacques Myard :"L'élection présidentielle, ce n'est pas l'élection de Miss Monde" qui nous prouve bien que la parti Sarkozyen n'est pas complétement débarassé de son machisme.

Le désormais officiel candidat à l'élection présidentielle de la droite s'est voulu rassembleur en se promouvant "candidat de tous les francais de droite comme de gauche"

Les quelques mesures de son programme qu'il a exposé dans son discours sont moins rassembleuses et nettement plus marqué au sceau du libéralisme puisque le toujours sinistre de l'intérieur propose tout simplement de baisser le fameux bouclier fiscal, cadeau aux plus riches, à 50% des revenus. Qu'il est fait cette proposition dans son discours d'intronisation n'est pas insignifiant et nous donne à voir vers quelle voie il compte diriger sa politique fiscale et économique. A bon entendeur salut.

Tenir et Résister  

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

d3log 16/01/2007 15:58

L'UMP n'a pas fait appel qu'à des adhérents, il a sous traité son grand congrés et a fait appele à de la main d'ouevre étrangère pour combler la grande salle. Les immigrants étaient bien sûr choisis parce qu'on veut bien racoler à l'UMP mais un public trop typé aurait fait moins crédible donc on a fait appel exclusivement à un public hongrois...

roi bourdieusien 15/01/2007 13:25

c'est vrai que le cout du congres est exorbitant... mais cela renforce le personnage: regardez la mise en scene, ecoutez le fond sonore... j'aurais ete de l ump j aurais presque pleuré... a croire que son show marquera des points...malheureusement...