Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Laïcité à la cité

2 Novembre 2006 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

A l'heure où dans les quartiers les incendies de véhicules (et pas seulement des bus !) reprennent lentement mais surement, où la police relache des délinquants ou refuse de perquisitionner pour éviter une nouvelle poussée de violence à quelques mois d'une élection présidentielle à laquelle le sinistre de l'intérieur est candidat, une nouvelle réforme de la loi de la séparation de l'église et de l'état est examinée au parlement. Cette réforme devrait permettre la contribution publique à la construction de nouveaux lieux de cultes.

Quelques remarques :

L'instigateur de ce texte, Nicolas K Sarkozy de Nagy Bocsa vise essentiellement l'Islam. Il prétend qu'avec sa réforme l'Etat où les collectivités locales pourraient ainsi mieux contrôler l'installation de ce qui est désormais la deuxième religion de France et surtout éviter que des lieux de prière ne tombent sous le joug des extrémistes islamistes. C'est aller un peu vite. Ce n'est pas parce que l'on construira avec les deniers de l'Etat des mosquées que l'on empéchera les islamistes extrémistes de s'installer dans certaines banlieues.

Le président de l'UMP (Un Mégalo Populiste) cherche aussi à se rallier les voix des musulmans et aussi à instaurer dans notre pays le communautarisme tel qu'il existe dans son paradis terrestre : les Etats Unis. La laicité telle qu'elle a été installée en France visait à rassembler les habitants dans une seule communauté, la nation, avec un certains nombre de valeurs communes. Le communautarisme fait valoir la communauté d'appartenance en fonction de valeurs ou de croyances communes à un groupe avant la nation.

Ne nous voilons pas la face, la loi de séparation de l'église et de l'état après les différentes modifications ou  aménagement dont elle a été l'objet a déjà perdu une bonne part de sa substance. Ainsi aujourd'hui par exemple elle permet le financement de certains établissements scolaires privés (souvent religieux) établis sur le territoire d'une commune par les finances d'une commune voisine.

Peut être que plutot que de l'aménager encore jusqu'à la rendre un jour quasiment inexistante ou totalement vidée de sa substance, il vaudrait mieux au contraire la renforcer et revenir aux principes qui ont gouverné son édiction : la liberté de croire ou ne pas croire et la non ingérence de la religion dans les affaires publiques et des institutions publiques dans la religion.  

On peut aussi se poser la question de savoir quels seront les critéres qui permettront au collectivités locales de décider quelle religion aider ou ne pas aider. Et surtout pourra-t-il y avoir concurrence pour le financement entre un projet de mosquée, d'église, ou temple et un projet de dispensaire sanitaire, d'école ou de gymnase par exemple?

Et aussi si toutes les religions méritent le respect pourquoi ne pas respecter aussi l'athéisme.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Val 16/11/2006 15:55

d3log, je comprends ce que tu dis, mais je ne pense pas qu'égratigner la loi de 1905 sur la laïcité soit la solution, parce que les aides détournées dont tu parles seraient encore plus importantes, et je pense que si on autorise les tenants de la république à financer un culte, quel qu'il soit, ça va partir à la dérive très très très vite... ca va créer des tensions, et mon idée est plutôt de renforcer la laïcité, quitte à traquer les connivences de l'Etat avec un culte, n'importe lequel.
Je suis désolée pour les musulmans qui n'ont pas d'endroits où pratiquer leur culte, mais je suis toujours pour que la république reste en dehors de ça. Sinon c'est la porte ouverte à tout. déjà qu'il y a un maire dans un petit village qui a fait voter à son conseil municipal la somme énorme pour construire un socle à une statue du pape de 9 mètres !! Je n'ose pas imaginer ce qui pourrait se passer si la loi de 1905 était vidée de son sens... En gros les communautés qui ont le plus de moyens de pression réussiraient à faire débloquer des fonds pour elles, etc...

d3log 05/11/2006 20:05

Dès que l\\\'on commence à parler de ces questions c\\\'est sur le mode hystérique... Les imams polygames et fornicateurs ou les milliers de mosquées cachées sous Roissy ou l\\\'islamisation de la France (avec le fameux principe: "ces gens-là (sic) tu leur donne la main, ils te bouffent le bras" et d\\\'autres joyeusetés...). Le problème de l\\\'Islam c\\\'est que c\\\'est une religion récente en France et qui ne bénificie pas de toutes les infrastructures pour s\\\'exercer sereinement. Deux  solutions s\\\'offrent à la France faire en sorte que ces infrastructures existent d\\\'une manière ou d\\\'une autre ou laisser les musulmans se débrouiller comme ils peuvent pour les construire ou les bricoler. La France est un Etat laïque, certes, mais c\\\'est pour cette raison qu\\\'il a le devoir de faire en sorte que toutes les religions puissent se développer librement sans en priviligier aucune... Le système actuel est faux cul car il permet de financer indirectement des Eglises (patrimoine, associations cultuelles déguisées en associations culturelles, bibliopthèques privées, écoles confessionnelles etc.) et les synagogues pour les mêmes raisons. Restent les musulmans qui ne sont pas aussi intégrés, aussi instruits, aussi habiles pour être aidés de manière détournée et qui pour pratiquer leur culte bricolent, se cotisnet et font appel à des dons étrangers. Et le problème vient de là! L\\\'argent coule à flot en provenance des pays du golfe qui se noyent sous les pétro dollars. Sauf qu\\\'en contrepartie de leur financements les émirs réclament des contreparties religieuses et notamment l\\\'aligenement dogmatique.Sous prétexte de vouloir défendre la loi sur la laïcité (que l\\\'on méconnait le plus souvent) on laisse les musulmans FRANCAIS livrés à eux-mêmes dans le meilleur des cas et livrés à des puissances étrangères dans le pire des cas. Alors oui Sarkozy est un con mais non il ne faut pas abandonner les musulmans français qui ne demandent rien d\\\'autre que de pouvoir se réunir dans les lieux décents pour louer en paix leur dieu et leur prophète. Toutefois, je me rends bien compte que ce type de discours est quasiment inaudible aujourd\\\'hui tant les crispations sont grandes! L\\\'Islam n\\\'a pas la côte en Europe et c\\\'est peu dire que de dire que l\\\'islamophobie va provoquer une plus grande précarisation des musulmans ou apparentés musulmans et va les exclure encore plus sous couvert de vouloir les intégrer. Gare à la peur, à la paranoïa, à al folie...

Val 03/11/2006 17:57

Je ne comprends pas très bien ton commentaire, khate ? Qui sont "ces personnes qui se foutent de nous" ? Bien que je sois évidement tout à fait contre ce projet de loi, la France devant rester laïque et la laïcité étant le garant du "vivre ensemble", j'ai un peu l'impression que tu en veux aux musulmans. Et je trouve que c'est faire un amalgame facile. Ce n'est pas parce que le sinistre de l'intérieur essaie de ratisser des voix à qui mieux mieux qu'il faut en vouloir aux électeurs potentiels. Montre moi donc ces musulmans français "avec toutes leur femmes et tous leurs enfants".... Faudrait un peu se calmer avec les clichés, même si il est sûr que la position de la femme ne soit pas ce qu'il faudrait dans l'islam...Mais il y a peu d'endroits où il existe une réelle égalité entre hommes et femmes, ce que je déplore....

Bastogi 03/11/2006 08:03

Personnellement, je suis athée, et je respecte toutes les religions, en tout cas tous les croyants (du moment qu’ils ne deviennent pas extrémistes).
Je pense que tu as raison Cri du peuple : proposer cette réforme n’est rien de plus pour le ministre de l’Intérieur qu’un moyen de (tenter de) récupérer les voix des musulmans, voix qu’il aurait tendance à perdre avec ses lois sur l’immigration…
Cependant, dans un pays qui se veut laïque, si on construit des églises pour permettre aux chrétiens de se recueillir, je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas en faire de même pour les musulmans.

lecridupeuple 02/11/2006 16:48

On peut effectivement avoir du respect pour les croyances et ne pas en avoir pour ceux qui les utilisent comme pretextes pour combattre ceux qui ne croient pas comme eux.
On peut parfaitement être intolérant pour l'intolérance
Tenir et Résister

khate 02/11/2006 15:22

Pourquoi demander du respect à ceux qui ne respectent rien ?Je suppose qu'avec la construction de la mosquée il y aura aussi le logement pour l'imam avec toutes ses femmes et tous ses enfants !Depuis quand peut-on être bigame ou polygame en France  ? Est-ce la prochaine loi prévue ?Je suis dégoûtée de ces simagrées et de nos gouvernants qui brassent de l'air et déroulent un beau tapis rouge à des personnes qui se foutent de nous !!!