Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Sarko cause et Ségo surfe

15 Septembre 2006 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Hier soir sur France 2 le sinistre de l'intérieur comme à l'extérieur a déclaré : "Je dis avant et j'agis après". On peut reconnaitre que pour dire avant, le président de l'UMP (Union des Menteurs Patentés) dit beaucoup. Beaucoup trop peut être. Et il dit tout et son contraire. Par contre en ce qui concerne l'action avec lui c'est souvent après (comme la France d'après). Après quoi on peut se le demander. En la circonstance on peut penser que Nicky K. Sarkozy voulait dire après l'election présidentielle. Enfin si c'est lui qui est élu. S'il devait mener toutes les actions qu'il a dites avant il lui faudrait probablement plus d'un mandat après. En déclarant qu'il allait agir il n'a fait qu'appliquer une vieille ruse politique : dites aux gens que vous allez régler un problème et les gens penseront que le problème est résolu surtout s'ils ne sont pas directement concernés. Vous vous forgerez ainsi une stature d'homme d'action qui prend en considération les problèmes de la population.

On peut aussi se demander pourquoi, alors qu'il est ministre du gouvernement en place, président du "premier parti de France" qui est majoritaire au parlement, il n'agit qu'après. Si la situation exige que l'on agisse autant agir tout de suite. A moins qu'entre ce que l'on dit avant et ce que l'on veut faire après il y a une différence que l'on ne veut pas dire avant.

Ainsi pour GDF, Sarkozy avait dit avant qu'il s'engageait à maintenir la part de l'Etat dans le capital à 70% et aujourd'hui, après, il agit (pas directement) pour la privatisation de l'entreprise publique. Ceci n'est qu'un exemple parmi d'autres. Mais il démontre bien que chez le chantre de la rupture le discours et l'action sont deux choses bien différentes.

Ségolène Royal de luxe, la madone des sondages a encore fait entendre sa différence à gauche sur le dossier des régimes spéciaux de retraites. Elle a déclaré "qu'il faudrait conduire un chantier (encore un) d'harmonisation sur les retraites". Les 59% de  pour exprimés lors d'un récent sondage ne sont peut être pas étrangers à cette déclaration. Ainsi va Ségo batissant son programme (ou plutot multipliant les déclarations d'intentions) sur la crête des sondages.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bastogi 20/09/2006 09:17

Je suis d’accord, c’est un très bon texte, rien à redire !
En ce qui concerne les régimes de retraites spéciaux, je ne vais sûrement pas me faire que des amis en disant ça, mais il est clair que je suis contre… Pour moi, l’égalité devrait être pour tous, je ne vois pas pourquoi certains travailleraient (ou en tout cas cumuleraient) moins que d’autres pour toucher autant - voire parfois plus, que les autres au final…

le roi bourdieusien 19/09/2006 00:17

encore un tres bon texte...felicitations!