Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

PPE : Prime Pour l'Emploi Villepin n'avait pas tout dit

5 Septembre 2006 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Dans le Figaro de ce jour on apprend que 250 000 foyers percevant la prime pour l'emploi (PPE) mensualisées devront la rembourser au motif pour la moitié d'entre eux que leurs revenus ont augmentés en 2005 et pour l'autre moitié qu'ils ont perdu leur emploi. Nous découvrons ainsi des dispositifs qui n'ont, loin s'en faut, pas fait l'objet des mêmes campagnes de communication de la part du gouvernement que sur la revalorisation de cette même prime à partir du 1er Janvier 2007.

Si la restitution des versements de la prime aux foyers qui ont vu leur revenus augmenter en 2005,  peut paraitre tout à fait concevable on peut trouver par contre  la demande faite aux personnes ayant perdu leur emploi pour le moins incongrue.  En effet exiger le reversement du trop perçu à des gens qui sont dans une situation précaire et qui ont vu leur revenu diminuer risque de les placer dans une situation encore plus précaire. Surtout si les personnes ont perdu leur emploi à la suite d'un licenciement !

Ainsi va et agit ce gouvernement, devançant les attentes des ultra-libéraux (et de leur représentant le plus emblématique : Nicolas Sarkozy) avec la mise en place du bouclier fiscal, les allégements d'impots, les éxonérations de cotisations sociales patronales sur les SMIC... tout en précarisant et paupérisant une part chaque jour plus importante de la population.

Il faut bien se dire une chose ce que nous "offre" De Villepin en matière économique n'est rien en comparaison de ce que nous ferait subir Sarkozy s'il était élu.

Tenir et Résister 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BB 07/10/2006 06:35

Va faire un tour sur mon blog, j'ai fais un article sur ce sujet (CF. Jémabo). Je ne partage pas ton avis, mais c'est aussi cela la démocratie. Tu as raison, il faut tenir et résister! Et que le meilleur puisse convaincre l'autre.

visiteur 28/09/2006 22:09

Vu sur le site http://www.actuchomage.org
En neuf ans le nombre réel de chômeurs n'a pas baissé en France
En neuf ans, de 1996 à 2005, le chômage apparent (chômage officiel) a diminué de 21% en passant de 3.062.980 à 2.419.600 inscrits en catégorie 1 Anpe (chômage officiel). En fait, le chômage réel des diverses catégories de chômeurs et des chômeurs en partie ou en totalité dissimulés à travers différents dispositifs, calculé en équivalent "temps plein", a un peu augmenté, passant de 5.745.310 à 5.848.550.
Cependant, la population active, occupée (ayant un emploi) ou non (chômeur inscrit), est passée de 25.591.000 (1996) à 27.637.000 (2005), au sens du BIT et de l'INSEE. Cette population active doit toutefois être corrigée en réintégrant les personnes qui en sont artificiellement exclues : les dispensés de recherche d'emploi, celles en préretraites entières et les chômeurs en stage. La population active corrigée devient 26.070.000 en 1996 (+479.000) et 28.132.000 en 2005 (+495.000).
Le taux de chômage apparent (officiel) est de 11,96 % en 1996 et de 8,75 % en 2005, en prenant la moyenne annuelle de la catégorie 1 de l'ANPE.
Le taux de chômage réel est : - 16,97 % en 1996 et 14,54 % en 2005 sans tenir compte de l'équivalence chômage des emplois à temps partiel - 22,04 % en 1996 et 20,79 % en 2005 en tenant compte de ce chômage partiel de fait.
Un progrès bien faible en neuf ans et tout relatif, car si la population active continue d'augmenter, le rythme de cette augmentation s'est beaucoup ralenti au cours des dernières années. Reste à savoir la part prise par les chômeurs découragés, disparus des statistiques, dans cette diminution de la population active.
Ne croyez pas pour autant à une situation réelle plus enviable dans les autres pays en Europe ou dans d'autres régions du monde. Bien souvent, un taux de chômage officiel autour de 5 %, même estampillé Ocde ou Eurostats, cache un taux effectif du chômage compris entre 10 et 20 %. Et bien souvent, la proportion d'emplois à temps partiel est plus importante qu'en France avec un nombre d'heures plus faible (Pays-Bas, Royaume-Uni ... ).
Voir : Le chômage réel en France : 1996 et 2005 http://travail-chomage.site.voila.fr/chomage/chom_reel_1996_2005.htm

roi bourdieusien 13/09/2006 17:24

entierement d'accorda vec tes 2dernieres phrases

khate 10/09/2006 06:05

Ils nous roulent dans la farine que ce soit pour ça ou pour autre chose . De toute ma vie je n'avais jamais vu un te ramassis de menteurs !
Feraient-ils un concours ?J'espère que non !
 

el diablo 06/09/2006 23:47

Rendez-vous à ma nouvelle adresse Salut et fraternité EL DIABLO