Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

La liste de Woerth

31 Août 2009 , Rédigé par le cri du peuple

Eric Woerth ministre du budget et des comptes publics (qu'il s'emploie à mettre de plus en plus à mal) révélait dans le "Journal du Dimanche" de Samedi (Eh oui c'est comme France Soir qui sort le matin) qu'il détenait la liste de 3000 contribuables détenant dans des banques suisses des comptes non déclarés au fisc .
Alors là on pouvait se dire que tel Eliot Ness l'incorruptible, il allait  traquer les fraudeurs et être impitoyable avec ces personnes qui spolient l'Etat  et les autres contribuables. A titre indicatif le fraudeur est puni fiscalement de  supplément d'impôt avec  intérêts de retard et pénalités), et peut être puni pénalement d'une amende maximale de 75 000 €,  ou d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à 5 ans fermes (rare dans la pratique)et souvent de peines complémentaires telles l'obligation de publier, aux frais du condamné, le jugement dans 2 ou 3 journaux nationaux  ou encore la perte des droits civiques pendant 5 à 10 ans.
Enfin on se disait qu'il allait y avoir du sang. Et déjà les fraudeurs se préparaient ils à l'exil pour ne pas connaitre la vindicte publique. 

Hier Elliot Woerth nous révélait son plan de traque des délinquants. En effet c'est comme ça qu'il faut les désigner car  "le fait de se soustraire frauduleusement à l’établissement ou au paiement de l’impôt par dissimulation volontaire de sommes sujettes à l’impôt" selon l’article 1741 du code général des impôts est constitutif d'un délit. Le ministre du budget droit comme la justice, impitoyable n'a pas hésité l'ombre d'un centième de seconde pour réclamer que les fraudeurs.................rapatrient les 3 milliards d'Euros détenus dans les helvétes établissement bancaires avant la fin décembre 2009 pour régulariser leur situation.

Pas de doute que celui ou celle qui aura été pénalisé de  10% pour avoir  déposé sa déclaration avec quelques jours de retard appréciera surement la clémence de Monsieur Woerth qui se montre encore une fois plus pitoyable qu'impitoyable.

Mais bon ce n'est qu'une demi surprise venant de la part de quelqu'un qui au mois de mai dernier pour évoquer les 30 milliards de pertes fiscales et sociales n'a trouvé comme exemple que les fraudeurs au RMI ou aux minima sociaux.
Ainsi pour Sarkozy et sa bande de guignols, quelqu'un qui traffique ses feuilles d'impôts ou ses déclarations pour percevoir le RMI, ou fait des feuilles de payes fictives pour toucher des indemnités chômage est un dangereux fraudeur qu'il faut réprimer sur le champ. Par contre celui ou celle qui va planquer ses millions en Suisse pour ne pas payer d'impôt n'est qu'une personne qui, soumise à une pression fiscale injuste qui lui pompe le fruit de son travail (parfois) mais plutot celui de ses investissements spéculatifs, essaye de protéger son patrimoine et surtout n'a pas pris toute le mesure du bénéfice qu'il peut tirer du bouclier fiscal que mossieu Sarkozy lui a peaufiné. 

Les deux sont évidement des fraudeurs
. Et il n'est pas question ici de défendre celui qui perçoit indument des prestations sociales obtenues par des magouilles. Mais on peut s'étonner de la prévenance dont fait preuve le gouvernement à l'égard de gens qui ont déjà été largement gatés. Et justement à cause des ces cadeaux fiscaux on pouvait attendre du ministre du budget une sévérité accrue et une promptitude à amener devant les tribunaux des délinquants qui en période de budget plus que juste au niveau des recettes, creusent par leur méfait encore plus un déficit devenu chronique et abyssal.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

la fleur.... 31/08/2009 19:41

C'est peut être du bluff , pour faire croire qu'ils lavent plus blanc que blanc , tout azimut ..au moment ou le bouclier commence à agacer .mais si pas , quelle considération envers certains fraudeurs !