Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

On prend les mêmes et on continue

24 Juin 2009 , Rédigé par jacques vingtras

Fillon 4 : l'ouverture à.........droite

On nous l'avait dit et lui même l'a officiellement annoncé lors de la scéance (à 400 000€) devant le congrés, Sarkozy, fort de son "succés" (selon nombre de commentateurs) à 11% des inscrits aux Européennes,  continuera sa politique de réformes  démolitions du modéle social français.
 Et pour mettre en place sa politique il devait procéder à un aménagement ou remaniement du gouvernement. Les journalistes croyaient savoir (d'après que mais c'est pas sûr), qu'à l'occasion de ce changement d'équipe, la buse de l'Elysée devait poursuivre sa politique d'ouvertureen péchant quelques bonnes prises à gauche.  Des noms circulaient dèjà dans les rédactions. Qui serait le prochain traitre, prétenduement à gauche, qui irait à la "soupe" ? Allègre ? Trop marqué écoloclaste! Un vert ? Jack Lang ? Trop expérimenté et éternel ministre de la culture! Qui alors?

Et voilà qu'hier on nous annonce que Mitterrand va faire son entrée au gouvernement. Non pas le défunt président de la république mais son neveu, Bossuet Télévisuel spécialiste des oraisons funébres, du cinéma, de la Kulture avec un grand K de Qualité avec un gros Q, celui là même qui se fit remarquer dans la défense du service public télévisuel en 90 alors qu'il n'était pas franchement menacé, et qui aujourd'hui ne trouve rien à redire sur la réforme de l'audiovisuel public voulue par et pour Sarkozy. 

Des journalistes voient dans la nomination de Mitterrand à la culture  un signe d'ouverture à gauche. Rappelons d'une part que le nom de Mitterrand n'est pas anodin dans le choix de Sarkozy qui certainement y voit là un beau coup médiatique, Et d'autre part ça fait plus de 14 ans que le thuriféraire télévisuel amateur de têtes couronnées n'est plus franchement à gauche. En effet en 1995, il appelait à voter pour Chirac qui, malgré les récents propos de Bernadette, n'est pas un gauchiste avéré.  Donc si ouverture il y a, elle est plutôt à droite en l'espéce.

Certains à l'annonce de la composition du gouvernement parlaient avec la nomination de Michel Mercier, sénateur Modem du Rhône,  d'une ouverture au centre. Primo avec cette nomination Sarkozy, et c'est là peut être son unique motivation, affaiblit encore plus son ennemi Bayrou. Secundo le Modem malgré sa posture qui se veut médiane et médiatrice, reste avant tout un parti de droite. Et encore une fois l'ouverture si c'en est une, est  une ouverture à droite.

Sans ça on remarquera le sempiternel jeu des chaises musicales pour quelques postes clés. Alliot Marie qui passe de l'intérieur à la justice, Hortefeux du travail à l'intérieur, Darcos de l'éducation au travail, Chatel de l'industrie à l'éducation.....C'est toujours étonnant de voir un homme politique passer d'un ministére à un autre. On pourrait se dire que pour prendre un portefeuille un minimum de connaissances techniques pourrait être requis. Mais non! Ainsi le trés libéral Luc Chatel, de formation commerciale, ancien DRH de L'Oréal, se voit il confier le portefeuille de l'éducation. Mais il est vrai qu'avec Sarkozy, les ministres n'ont pas besoin d'être des spécialistes puisqu'il y à déjà à l'Elysée un omniscient entouré de vrais spécialistes.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Aurélien 05/07/2009 01:58

Un Mitteux à la culture c'est un scandale national!