Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Sécurité sociétale

29 Mai 2009 , Rédigé par jacques vingtras

Tel le chien de Pavlov qui agitait la queue et salivait quand il voyait approcher son écuelle de patée , Sarkozy quand il voit approcher une échéance électorale ou un mauvais sondage, s'agite devant les micros et les caméras et nous déballe un nouvel arsenal de lutte contre la délinquance.
C'est comme ça. II ne peut pas s'en empécher. Il revient toujours sur ses fondamentaux enfin ce qu'il considére comme ses fondamentaux : la lutte contre l'insécurité ou plutôt la lutte contre le sentiment d'insécurité.
Et tout est comme d'habitude savament organisé.
D'abord la police lance des opérations d'envergure histoire de provoquer les délinquants potentiels.
Ensuite à force de reportages de plus en plus nombreux et de plus en plus longs sur la délinquance dans les cités "où règnent des bandes de jeunes qui ne connaissent que la seule loi de la bande"ou dans les écoles "où les agressions se développent " ou dans les transports en commun... les média (surtout télévisuels) batissent  et développent le sentiment d'insécurité.
Ensuite arrive Sarkozy qui annonce qu'il n'est pas admissible, tolérable ou envisageable (rayer les mensions inutiles)" que "nos enfants ne puissent pas aller à l'école tranquillement" ou "que les habitants des quartiers soitent obligés de vivre dans la peur et l'insécurité"... Avant de nous offrir un nouveau pack de mesures énergiques qui permettront à l'Etat de chasser la délinquance jusque dans les caves, les parkings et les entrées de nos immeubles.
Et par le fait de rajouter une nouvelle couche législative. Plus de 20 lois ont été votées depuis l'arrivée de Sarkozy au ministére de l'intérieur en 2002. Les lois votées et pour la plupart non appliquées sont souvent inefficaces dans la lutte contre l'insécurité comme en témoignent des chiffres (pourtant trafiqués) en hausse des violences à personnes. On peut dire que si elles ne font probablement pas reculer l'insécurité elles font surement reculer la liberté ou les libertés.  
De plus les mesures envisagées ressemblent étrangement à d'autres mesures prises dans la passé. Ainsi par exemple dans les mesures annoncées hier par Sarkozy on a l'implication plus grande des agents du fisc et des douanes dans les quartiers sensibles. Cela rappelle étrangement la création des GIR en 2002 par un certain Nicolas Sarkozy ministre de l'intérieur en 2002.
Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Etiam+Rides 30/05/2009 14:54

J'avais lu, je ne sais plus où, que Sarkozy avait fait modifier 116 fois le Code pénal... Résultat : on a les prisons les pires d'Europe (juste devant la Moldavie - véridique), on interpelle des gamins à la sortie de l'école primaire et on expulse des gens qui rentrent déjà chez eux...