Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Travailler plus pour......travailler plus

27 Mai 2009 , Rédigé par jacques vingtras

Décidément ça vire à l'obsession ce besoin qu'ont Sarkozy et sa bande de vouloir  faire travailler plus (et pas forcément pour gagner plus !) ceux  qui ont déjà un boulot avant de  vouloir faire trouver un travail à ceux qui n'ont pas de boulot.
Déjà on a eu droit aux heures supplémentaires défiscalisées dont aujourd'hui on commence à mesurer l'impact négatif sur l'emploi, les employeurs préférant souvent faire faire des heures plutôt que d'embaucher.
Ensuite on assiste depuis quelques mois déjà à une offensive de la part du gouvernement (en tête duquel se trouve le chef Sarkozy en personne) avec la complicité plus qu'objective des parlementaires UMP pour élargir le recours au travail du dimanche.
Voilà qu'aujourd'hui le porte flingue le plus féroce de Sarkozy, Fredéric Lefebvre propose tout simplement de faire travailler les gens pendant les arréts maladies ou les congés maternité. Attention pas question ici de demander aux malades ou aux toutes nouvelles mamans d'aller au bureau ou à l'usine. Non on a beau être à l'UMP on en est pas moins homme. Ce que propose le député des Hauts de Seine c'est de développer le télétravail. C'est à dire que vous bossez tout en restant à la maison. Et ce gràce aux merveilleuses innovations technologiques que sont internet et l'informatique.
Ainsi même avec la grippe (humaine, porcine ou aviaire) ou le cancer ou bien entre deux couches ou tétées vous pourrez continuer à vous donner pour votre bon patron (oui not' bon maitre) et gagner plus que vos malheureuses indemnités de la sécu. Et pour les lépreux ou ceux qui se sont cassé les poignets ou un bras on aura qu'à prévoir des aménagements spéciaux.
Outre le fait que pour Lefevbre (et Sarkozy à travers lui) les arrêts maladies ou les congés maternité ne se justifient pas (on ne dira jamais assez la complaisance dont font preuve les médecins à l'égard de fainéants simulateurs), on peut voir deux inconvénients majeurs à cette proposition.
D'abord à l'heure où on annonce dans la même journée plus de 2000 suppressions d'emploi, si l'amendement était voté ce serait bon nombre de CDD ou Missions d'Intérim qui ainsi disparaitraient et de fait la situation du chomage en France s'aggraverait encore plus .
Ensuite le recours au télétravail n'est possible que pour les emplois de bureaux (et encore) et semble réservé à une partie des employés (souvent les plus hauts placés) et donc conduit à une situation d'inégalité entre les employés jusque dans les effectifs d'une même entreprise. On voit effectivement difficilement comment un chaudronnier pourrait continuer de travailler chez lui (à moins que son patron ne lui installe une presse de 13 tonnes dans son deux pièces) et  un serveur de restaurant continuer à apporter les plats en salle (à moins que son patron décide de déplacer une partie de la terrasse dans sa chambre de bonne).
La proposition de Lefevbre est plus à considérer comme un "ballon d'essai" de Sarkozy pour voir quelles sont les réactions de l'opinion que comme une véritable proposition. Aussi méfions nous peut être qu'à travers ce coup d'essai se cache quelque chose de plus sournois. La diminution du congé maternité par exemple qui comme l'a si bien démontrer Rachida Dati n'a peut être pas besoin d'être aussi long.

Tenir et Résister


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article