Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Sarkozy te vois

22 Mai 2009 , Rédigé par jacques vingtras

Le  voyageur de la gare Saint Charles  de Marseille qui avait en février 2008 proférer "Sarkozy je te vois" à un groupe de policiers qui procédait à des contrôles d'identité encourt une amende de 100€.
Le motif de l'infraction avancé par les lardus et le tribunal est "tapage injurieux diurne troublant la tranquillité d'autrui".
"Tapage diurne" en pleine gare où le niveau de bruit doit être en permanence au dessus de la moyenne c'est déjà limite , "troublant la tranquillité d'autrui"  ça pourrait s'expliquer si au moment où le quidam "tapageait" la gare était remplie de personnes du troisième ou quatriéme ages encartés à l'UMP. Mais le summum c'est quand même le caratére "injurieux" du tapage sur lequel on peut s'interroger.
A moins que pour les forces de l'ordre (nouveau?) et la justice le fait d'être traité de "Sarkozy " soit une injure supréme. Où alors ils considérent que le mot "Sarkozy "ne peut être utilisé qu'avec le plus profond respect et 'à des fins d'éloge et non pour faire rire l'assistance comme cela a été le cas en l'espéce.
Tout ça devient de plus en plus inquiétant et surtout la dérive policière que fait prendre celui dont on ne prononce plus le nom  au prétendu pays des droits de l'homme. Ainsi il n'a fallu pas moins de 6 policiers pour arrêter deux dangereux malfaiteurs voleurs supposés de bicyclette agés de 6 et 10 ans. Ou encore Darkos veut transformer les surveillants de lycées et colléges en officiers de police judiciaire pour qu'il puissent procéder à la fouille des sacs et cartables. 

Pour finir sur le sujet juste une petite histoire de malfaiteurs. 

René Lagrimpette, célèbre cambrioleur, s'introduit de nuit dans un appartement qu'il pense vide pour pouvoir opérer en toute tranquilité. 
Il n'a pas si tôt fermé la porte derrière lui, avec mille précautions pour ne pas faire de bruit, qu'il entend une voix qui lui dit " Sarrrkozy te vois".
Stupeur, il pensait qu'il ne restait personne dans l'appartement. Sans bouger il scrute  la pénombre pour essayer de voir qui a bien pu prononcer ces mots.
 Et de nouveau il entend "Sarrrkozy te vois".
Surtout il ne faut pas éclairer il se ferait repérer encore plus.
"Sarrrkozy te vois".
C'est bizzarre il ne ressent pas de présence humaine. Pour en avoir le coeur net il demande presque timidement "Mais, mais qui me parle ?.
La voix  lui répond alors " C'est Fillon et je suis un perrrroquet "
Ouf ça n'est qu'un volatile.
René ne peut s'empécher de rétorquer  "Fillon c'est con comme nom pour un perroquet"
Et le perroquet de s'exclamer " Et Sarrrkozy pour un pitbull c'est pas con comme nom!"

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

la fleur 22/05/2009 20:48

On est bien mal barré ! toujours coupé du net Amitiés

La+Bernache 22/05/2009 14:17

Eh woui...le Culte de la Personnalité est entré en vigueur...très vigoureusement contre les malintentionnés qui tenteraient hein ? que les jeunes surtout faut s'en mèfier ...pis aussi tous les autres tant qu'à faire ! qu'on se la joue grâve dans la France policière ...tu crois qu'on m'arrêterait pour " mensonge à l'autorité publique" si je criais bien fort : " SARKOZY JE PEUX PAS TE VOIR "... Ben non ...je dis la vérité m'sieur le Policier ! :-)Amicalement - première visite - je reviendrai , inch'Allah !