Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Et j'entends siffler la plébe

30 Janvier 2009 , Rédigé par jacques vingtras

C'est un petit événement. Ô pas de quoi faire les ouvertures des "Vingt heures" de TF1 ou France2. On a appris ce matin par sa bouche la mutation (sanction) du directeur de la police de la Manche. Cette mutation suit celle du préfet du même département.
Leur faute ? Ne pas avoir fait assez pour empécher que le Président de la République n'entende les sifflets des manifestants qui s'étaient déplacés en masse lors de son déplacement dans la bonne ville de Saint Lo le 12 janvier dernier.
Selon le député UMP de la Manche Philippe Gosselin, la buse de l'Elysée (qui se verrait bien de plus en plus incarné en Aigle) avait été "très énervé" d'entendre les manifestants le siffler.
Voici qui démontre bien la dérive autoritaire de Sakozy.
Lui qui ne se géne pas pour insulter ses adversaires politiques ou de simples quidams (Casse toi pauvre con !) n'admet pas la moindre contestation.
Si besoin est, il n'hésite pas à trainer devant les tribunaux tous ceux qui ont l'affront de s'opposer à lui ou à dire tout simplement (peut être vertement parfois) ce qu'ils pensent de sa petite personne, de ses gesticulations médiatiques et de ses agissements politiques.
Aujourd'hui il franchit un nouveau seuil qu'il avait déjà franchi cet été avec l'éviction du chef de la police en Corse coupable d'avoir laissé quelques manifestants indépendantistes noyer le nain de jardin de Christian Clavier ami intime de Sarkozy. Non seulement il s'attaque à ceux qui le contestent mais en plus il chatie ou fait chatier ceux qui ne peuvent empécher la contestation.  Au mépris même du travail qu'ont pu effectuer les insuffisament zélés fonctionnaires. Ainsi le flic qui vient de se faire punir comme le cancre était arrivé en tête du palmarès de l'efficacité de la police en France (hors Paris), avec 27,4 faits élucidés par policier, soit plus du double de la moyenne nationale. Mais qu'importe la sécurité du peuple quand des choses plus importantes sont en jeu : l'intégrité de l'image de Nicolas 0, empereur de l'UMP.
Heureusement que la peine de mort n'existe plus en France parce qu'au train où ça continue dans un ou deux ans la peine pour crime de lése majesté (à ne pas confondre avec le léche majesté pratiqué pas plus tard qu'hier soir par Arlette Chabot  et en direct en plus) aurait été passible de la peine capitale.
Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

la fleur 31/01/2009 22:47

Se prend pour Napoléon .Va falloir que le chef de la police se munisse d'un décamétre , afin de mesurer la distance adéquate , de manière à ce que l'on n'entend plus les sons à une certaine distance  ( sachant que celui-ci se déplace à la vitesse de 360m /seconde ) Pauvre petit garcon , qui se prend pour un shérif avec son étoile  et son pistolet en plastic ... bonne  celle là Pour une fois , elle n'a pas sorti une bourde