Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Voici revenu le temps des serfs

8 Juillet 2008 , Rédigé par jacques vingtras

Allez les moujiks au travail !
Aujourd'hui la branche politique du MEDEF, l'UMP (Union pour le Magot Patronal), s'apprête à voter en première lecture la loi sonnant le glas des 35 heures et des fameuses lois sur l'aménagement du temps de travail.

Ainsi si un accord le permet, les entreprises pourront choisir de porter le nombre d'heures supplémentaires jusqu'à 405 heures par an (au lieu de 220 actuellement) à condition de ne pas dépasser 10 heures par jour et 48 heures par semaine.

Comme tout le monde le sait bien ce sont les salariés, sous syndicalisés qui devraient pouvoir imposer leur choix à des patrons qui ne demandent qu'à faire le bonheur de leurs employés. Donc on peut penser que dans nombre de cas l'accord risque de se transformer en diktat patronal pur et dur avec des salariés consultés pour la forme.

Quand à la semaine des 48 heures et la journée de 10 heures elles constituaient déjà les maxima autorisés mais du fait du nombre limité à 220 heures par an elles étaient l'exception aujourd'hui avec 405 heures par an elles risquent  de devenir la norme.

Bon nombre de gens qui se sont laissées berner par les promesses de Sarkozy pensaient quand on leur parlait de la fin des 35 heures qui empéchaient celui qui veut gagner plus de travailler plus, que c'était pour revenir aux 39 heures voire pourquoi pas aux 40 heures. Mais non c'était pour aligner le temps de travail sur celui de la chère Albion, modéle pour beaucoup de caciques néo-libéraux.

Rappelons nous aussi que ce ne sont pas les salariés qui choisissent de faire ou ne pas faire des heures supplémentaires mais bel et bien l'employeur qui peut les leur imposer même s'ils ne veulent pas en faire ou moins que ce qui leur est proposé.

Les cadres ne sont pas oubliés.En effet un amendement à la loi propose de porter le nombre de jours de travail de 218 à 235 jours maximum par an. A titre d'exemple prenons l'année 2009 (année d'entrée en vigueur des mesures proposées) L'année compte en tout 365 jours retirons les week-ends (52 x 2 =104 jours), les congés payés (25 jours) et les jours fériés chomés et payés (10 jours) nous obtenons 226 jours de travail. Est ce que les cadres devront venir travailler 9 samedis par an ou renoncer aux jours fériés. Bonjour le stress. Les syndicats de cadres plutot généralement favorables au gouvernement dénoncent un retour au siécle dernier. Ce à quoi l'Enflure (Bertrand) répond qu'il s'agit là d'un maximum. Comme si ça devait empécher certaines entreprises d'aller jusqu'à ce maximum.

L'étape suivante c'est l'abaissement de l'age minimum pour travailler de 16 à 8 ans pour pouvoir pousser des wagonets dans les mines.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

la fleur aux dents 11/07/2008 23:27

Ca s'appelle la modernité ! la marche en avant vue par le nabot !

JOKER 10/07/2008 09:11

Je vous met dans les liens du bouffon ! Fallait pas être interessant !Le bouffon vous salue...