Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Le mauvais tempo de Sarko

6 Avril 2008 , Rédigé par jacques vingtras

Vendredi le prince omniprésident du pouvoir d'achat du président a annoncé un ensemble de mesures visant à réformer l'Etat afin de réaliser des économies et ramener le déficit budgétaire dans des proportions plus raisonnables. Ce plan que l'on ne doit pas nommer "de rigueur" mais "d'économies" devrait permettre à l'Etat d'économiser 7 milliards d'Euros à l'horizon 2011. Sans aller dans le fond de ces réformes dont certaines vont dans le bon sens (regroupement des services administratifs des armées par exemple) alors que d'autres sont plus sujets à caution (remise en cause de certains dispositifs sociaux et bien sur réduction des effectifs de l'administration avec le fameux diktat du non-remplacement d'un agent sur deux partant à la retraite) on peut s'interroger sur le tempo adopté par Badinguet pour mettre en place ses promesses. 
En effet était-il absolument indispensable de mettre en place un paquet fiscal conduisant de fait à une baisse des recettes de 15 milliards par an avant de commencer à réformer l'Etat pour faire baisser les dépenses de l'Etat de 7 milliards sur 3 ou 4 ans ?
Les réformes quelles qu'elles soient ne produisent en général leurs effets qu'au bout de quelques mois voire années alors que le paquet fiscal mis en place dés le début de la présidence produira ses effets dés 2008.
Il semblait plus judicieux, de mettre en place des réformes conduisant à des économies de dépenses et ensuite de répercuter ces économies sur les recettes en les baissant et de faire bénéficier de ces allégements le plus grand nombre  de contribuables .  
 De plus, Sarkozy en privilégiant la réduction de recettes par rapport à la réduction des dépenses a placé l'Etat dans une situation dangereuse, lui retirant une part importante de sa marge de manoeuvre.
Mais apparement il lui semblait plus important de récompenser son électorat riche et ses amis que d'assainir les finances publiques.
.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article