Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Retraites : Mais Fillon nous de Bertrand

27 Mars 2008 , Rédigé par jacques vingtras

Aujourd 'hui s'ouvrent les négociations  sur l'avenir des retraites.  Enfin peut on parler de négociations quand déjà le Premier Ministre et le Ministre du Travail nous annoncent d'emblée le passage "progressif" à 41 annuités de cotisation d'ici à 2012 ?

Xavier Bertrand pour justifier le choix libéral de l'allongement de la durée de cotisation déclare que  pour régler le problème de financement des retraites  "soit vous acceptez de toucher moins de pensions de retraites, personne ne le veut. Soit vous acceptez de cotiser plus et ça, ça ne fait pas de bien au pouvoir d'achat. Soit, si on vit plus longtemps, il faut accepter de cotiser un peu plus longtemps".

Le problème c'est qu'il n'est pas dit que les futurs retraités ne subissent pas les trois options.

En effet le but de la réforme des retraites n'est pas tant de renflouer les caisses en faisant cotiser plus longtemps mais bel et bien aussi de diminuer les dépenses en baissant le montant effectif des pensions versées pour une part importante des salariés.
En allongeant la durée de cotisation requise pour percevoir une retraite à taux plein, on diminue de fait la pension des personnes qui n'arriveront pas à cotiser le nombre d'annuités exigé.
Dans notre  pays l'âge effectif d'entrée dans la vie active est passé de 18 ans en 1968 à 22ans en 2008, le taux de chômage des jeunes tourne autour des 20% , le taux d'emploi des 55/59  ans est passé de 57.4% en 2002 à 56.6% en 2006, l'un des plus faible des pays de l'OCDE et l'âge moyen de départ à la retraite est de 58.8 ans . On voit mal comment quelqu'un qui commence à travailler à 22 ans et qui se trouve poussé vers la porte de sortie vers 58 ans peut faire pour cumuler 41 annuités de cotisation et donc de bénéficier d'une retraite à taux plein. Et de fait une part grandissante des futurs retraités touchera moins de pensions d'où de conséquentes économies pour les régimes de retraite.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article