Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Le Désarmant Sarkozy Atomique

23 Mars 2008 , Rédigé par le cri du peuple

Les sanglants lots
Des violents
De l'atome
Percent mon sort
D'une rancoeur
Autonome

Vendredi lors du baptême du "Terrible",quatrième et dernier sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) nouvelle génération, le prince omniprésident a prononcé un discours dans lequel il a annoncé la réduction de l'arsenal nucléaire français. Il a aussi proposé l'ouverture à l'échelle internationale de négociations sur un traité interdisant la production de matières fissiles à usage militaire. Voilà qui est trés bien et on ne peut qu'applaudir à ces propositions.
Seulement il faut aussi se souvenir que Sarkozy s'est par ailleurs fait une spécialité de VRP de l'industrie nucléaire civile; probablement pour rendre service à son ami Bouygues qui souhaite "pouvoir jouer un rôle dans le développement d'une filière nucléaire française" en prenant le contrôle d'Aréva. Ainsi depuis qu'il est à la tête de l'Etat, au gré de ses différents voyages Badinguet a vendu  ou essayé de vendre des centrales nucléaires, des usines de retraitement ou la filière nucléaire dans son ensemble à la Lybie, l'Algérie, l'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes, l'Afrique du Sud, la Chine, le Maroc......
Ainsi d'un coté il prone la dénucléarisation militaire pour mieux de l'autre coté pratiquer la dissimination de l'atome civil même dans les pays ne présentant pas des garanties absolues de sécurité ou stabilité.
Il n'est pas certain que la prolifération du nucléaire dit "civil" ne présente pas plus de danger à terme que la prolifération du nucléaire militaire.
Prenons le cas par exemple de l'installation d'une centrale.
De nombreux pays et entre autres certains de ceux auquels Sarkozy veut fourguer sa came atomique comme le Maroc ou l'Algérie, ont des zones sismiques importantes. Qui peut garantir qu'une centrale pourra résister à un séisme tel qu'en ont subi l'Algérie et le Maroc en 2003-2004 ?
Rappelons nous aussi que certaines mouvances islamiques radicales voire terroristes sont bien implantées dans certains pays du Moyen Orient. Est il complétement absurde de penser qu'un jour un groupuscule terroriste puisse mener une opération contre une centrale nucléaire ?
Les équipements nucléaires sont des équipements prévus normalement pour une durée de vie de 30 à 40 ans maximum. Qu'est ce qui garantit une stabilité politique suffisante pendant toute cette période ? Et si demain un didacteur décidait d'utiliser la technologie mise en oeuvre dans un réacteur pour produire sa bombe ?
Et puis, malgré les affirmations des tenants de l'atome, le risque zéro n'existe pas.  Depuis les années 50 on a dénombré une trentaine d'incidents majeurs intervenus dans des centrales nucléaires dont bien sûr celui de Tchernobyl avec ses dizaines voire centaines de milliers de victimes. En 2006 on dénombrait déjà 442 réacteurs nulcléaire répartis dans 31 pays et à plus de 90% dans les pays sensés maîtriser parfaitement l'atome.
En implantant de plus en plus de centrales on augmente aussi de plus en plus le risque d'incidents voire d'accidents.
Le nucléaire militaire représente une menace connue et réelle mais dont la concrétisation est quasi inexistante puisqu'en "sommeil".Le nucléaire civil qui lui est bien (ré)actif représente une menace peut être plus sérieuse parce qu'inconnue et indéterminée.
N'est il pas moins dangereux de vivre à l'abri d'un bouclier nucléaire appelé bien sûr à disparaitre qu'à l'ombre des centrales amenées à se multiplier.

Et n'oublions pas aussi les déchets générés par la filière nucléaire. Rappelons nous que certains d'entre eux ont une durée de vie de plusieurs milliers voire millions d'années. Que feront de ces déchets les pays qui auront acheté un réacteur ? Auront ils toujours les structures et les lieux pour les stocker ? Quand on voit le problême que cela représente dans notre pays pourtant l'un des mieux équipés en matière de retraitement et d'enfouissement on imagine ce qu'il adviendra de ces résidus dans les pays sous équipés.

Et il faudrait aussi que le Prince Omniprésident cesse d'invoquer la lutte contre le réchauffement de la planéte pour vendre du nucléaire qui représente une autre menace pour l'environnement.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Josiane Ballato 11/04/2008 22:17

là aussi, faisons jouer la convention d Aarhus ! je n' en reviens pas, de voir la passivité des " révolutionnaires " ! l' une d'eux m'a répondu, dans un café repaire (Mermet) : "maismaismais ... on n'est pas des héros !" quand j' ai parlé de nos plaintes contre Sarkö.