Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Salut l'autiste Sarkozy

19 Mars 2008 , Rédigé par jacques vingtras

Le spectacle affligeant des ténors de l'UMP sur le chaines de télévision au soir d'élections municipales qui se sont soldées par une sérieuse défaite ainsi que le "remaniement" (on  aurait préféré un reniement) du gouvernement opéré par le Prince Omniprésident du Pouvoir d'Achat du Président sont la manifestation de l'autisme politique dont semblent atteints les membres du gouvernement ainsi que certains parlementaires de la majorité dite présidentielle.

Les différents intervenants populistes le premier sinistre en tête nous ont tous seriné la même rengaine :  "Les élections municipales sont des élections locales sans portée nationale. Compte tenu du taux d'abstention record pour des élections municipales et du fait que la majorité des ministres qui se présentaient ont été élus on ne saurait dire que les Français exprime une sanction à l'encontre du gouvernement et de sa politique. Bien au contraire le message que les Français ont voulu faire passer est un message d'impatience , ce que veulent les Français en vérité c'est que le gouvernement et le parlement poursuivent les réformes voire accélére la cadence...."

D'abord il y en a marre de tous ces politiques qui nous disent à tout bout de chant "les Français veulent ceci, les Français nous disent ceci...." comme si l'ensemble de la population de ce pays pensait ou parlait comme une seule personne.

 Ensuite on peut se demander si les Français, du moins une majorité d'entre eux veulent voir se poursuivre des réformes comme le paquet cadeau fiscal (qui s'il avait profité à tous les foyers fiscaux imposables aurait permis de réduire les impots de 833€ pour chaque foyer) ou les franchises médicales.
Alors quand on entend l'autre tête de Fillon nous dire que les Français ne sont pas satisfaits parce que les résultats des réformes ne se font pas sentir tout de suite ça file des sacrées envies d'ouvrir la boite à bourre pifs. . 

Puis on a entendu plusieurs ministres ou parlementaires nous dire qu'il ne fallait pas se tromper d'élection, que le résultat de ces élections locales ne sauraient remettre en question la légitimité du gouvernement et de la politique menée qui est celle pour laquelle les Français ont élu Sarkozy et les députés.
 
Non vous n'avez pas été élus parce que les Français croyaient en votre programme mais parce qu'ils se sont laissés bercer d'illusions par le doux chant de promesses électorales interprété avec brio par le candidat de l'UMP
La preuve en est le rebond de la gauche au deuxième tour des élections législatives quand les électeurs ont pris conscience du programme après la sortie de Borloo sur la TVA sociale. 

L'aménagement remaniement du gouvernement opéré par Sarkozy pourrait prêter à rire s'il ne s'agissait de l'avenir de la France. A l'heure où une majorité de Français s'inquiéte de son pouvoir d'achat qui fond comme promesses après les élections, c'est vrai qu'il était plus qu'impératif d'offrir un secrétariat d'Etat à la famille à une femme battue (aux élections bien sur), de créer un sécrétariat d'Etat à l'économie numérique (avec Sarko on est souvent dans le virtuel) ou un secrétariat d'Etat pour le grand Paris (comme si les maires nouvellement élus ou réélus ne pouvaient pas mettre en place un tel projet comme cela a été fait dans d'autres métropoles.) A propos de ce nouveau sécrétariat on peut se demander quel est son vrai rôle : mettre des batons dans les roues d'un potentiel futur concurrent pour 2012, imposer la vision (basse) de Sarkozy ou faciliter les choses. 

Il serait peut être bon que l'on dise d'une manière claire le message délivré par les Français (enfin un majorité d'entre eux) à Sarkozy à l'occasion de ses élections municipales : " Casse toi pauvre con !"

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article