Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Sarko, les mamies ne lui disent pas merci

28 Décembre 2007 , Rédigé par jacques vingtras

Les résultats de l'election présidentielle étaient sans équivoque. Le candidat de l'UMP avait été le préféré des personnes agées. Ainsi la tranche d’âge des 60-69 ans avait voté à 61 % et celle des plus de 70 ans  à 68% pour Sarkozy.Ce qui est cocace de la part de personnes qui sont pour la plupart à la retraite quand on se souvient du slogan phare de l'ancien ministre de l'intérieur "Pour gagner plus travailler plus". Mais peut être s'étaient elles fait bercer par le discours du candidat qui déclarait "Je veux devenir le Président du pouvoir d'achat J'augmenterai de 25 % le minimum vieillesse, je revaloriserai les petites retraites et les pensions de réversion pour que ces retraités vivent mieux.".

La suite nous a montré quel fossé il y avait entre le discours pré-électoral et les mesures post-électorales.

En juillet les seules mesures incluses dans le paquet (cadeau) fiscal qui concernaient les retraités étaient les mesures d'éxonération de droit de succession ou donation.

Les retraités ne pouvant par essence faire des heures sup se sont d'office retrouvés exclus de le fameuse loi TEPA (Travail Emploi Pouvoir d'Achat).

L'instauration des Franchises médicales dès janvier 2008  toucheront les malades et donc une grande partie des personnes agées et des retraités qui sont avec les enfants les principaux consommateurs de médecine. 

Se souvenant de sa promesse de devenir le "Président du pouvoir d'achat" le prince omniprésident a fait augmenter de 172% le pouvoir d'achat du Président. Pour les retraités on verra ça plus tard

Enfin on apprend que la revalorisation des pensions de retraite serait de 1.1% au 1er Janvier 2008. Normalement les pensions de retraites sont revalorisées en fonction de l'inflation qui comme chacun le sait est probablement trés nettement supérieure au 2% de variation de l'indice des prix de l'INSEE. Pour justifier le taux retenu, le gouvernement avance le fait que la revalorisation appliquée au début de 2007 etait  supérieure à l'inflation.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fougerat 03/01/2008 18:48

Si je comprends bien " Le Président du pouvoir d'achat ", c'est celui du Président ! 206 % d'après Jean-Michel APPATI à "Canal +" devant Mme Christine BOUTIN, qui était bien ennuyée et n'a rien répondu...