Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Les chiffres des régimes spéciaux

13 Novembre 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #La France d'Après

A la veille d'un mouvement social qui risque d'être dur compte tenu de la détermination du gouvernement à vouloir en faire un test, voici quelques chiffres (tirés en grande partie d'un article de "Alternatives Economiques") qui peuvent permettre de se faire une idée sur la question des régimes spéciaux et des "privilégiés" qui en bénéficient. 

13.2 Milliards d'Euros c'est le montant des retraites versées en 2006 aux 1.13 millions de bénéficiaires des régimes spéciaux.

6% c'est le pourcentage que représente ce montant par rapport aux total des pensions versées

6.7% c'est le pourcentage que représentent les bénéficiaires de régimes spéciaux par rapport au total des retraités.

37.5 ans c'est la durée de cotisation requise par les régimes spéciaux pour avoir droit à la retraite contre 40 années pour les autres régimes.

55 ans pour la SNCF et la RATP et 55.5 ans pour EDF/GDF c'est l'age moyen de départ de la vie active  dans ces entreprises contre 57.5 ans pour le régime général 

5 milliards d'Euros c'est le déficit à la charge de l'Etat qu'affichent les comptes des régimes spéciaux

1.95 milliards d'Euros c'est le déficit des caisses des artisans et commerçants pour 1.724 millions de bénéficiaires

3.5 milliards d'Euros c'est le déficit de la caisse nationale vieillesse en 2007

37.2%, 36.3%, 30% ce sont les taux de cotisations vieillesse (parts salariale et patronale) pour les salariés respectivement de EDF/GDF, la SNCF et la RATP contre 26% pour le secteur privé

63000€
c'est le montant de la pension que perçoit un président de la république dés la fin de son mandat.

200 millions d'Euros c'est le gain que rapportera par an la réforme élaborée par le gouvernement. 

L'étude de ces chiffres montre bien que les choses ne sont pas aussi simples que veulent le faire croire Sarkozy et ses sbires. Et aussi que leur refus de négocier est plus idéologique que réellement guidé par le  désir d'intaurer une égalité de traitement entre tous les Français.  

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

la souris 19/11/2007 02:41

molo 15/11/2007 18:18

La pensée du jour de Thibaut à Sarkozy : "Il vaut mieux une belle turlute qu'une vilaine lutte".

Rébus 14/11/2007 15:39

Joli travail, faudrait l'envoyer à Tf1 et Rance2.Ça permettrait de faire réflèchir certains (pas Néocon évidemment), comment ça, c'est ça qu'il faut éviter ?Ah, j'avais oublié le temps de cerveau disponible...La propagande bat son plein et la cause des grèvistes a besoin de tous les soutiens pour y pallier