Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Arlette vote Sarkozy

9 Décembre 2005 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Hier soir sur France 2 , lors de l'émission "A vous de juger" dont les invités étaient Dominique Strauss-Khan, Dominique Voynet et Olivier Besancenot, Arlette Chabot nous a montré tout son talent de journaliste présentatrice Sarkolatre.

Pour bien mesurer ce talent il faut comparer l'opus d'hier soir avec la précédente édition dont le principal invité était .....le sinistre de l'intérieur comme à l'extérieur.

Le moindre que l'on puisse dire c'est que le traitement des invités n'était pas le même.

Là où lors de l'émission précédente nous avions eu droit à un jeu parfaitement orchestré de questions (téléphonées) d'Arlette - réponses (préparées) de Nicolas debout derrière un pupitre pour la circonstance, la présentatrice s'est ingénié à demander à ses invités de parler de leurs différences et différents, de dresser un inventaire de la législature Jospin (coupant la parole dès que l'on voulait évoquer le aspects positifs de la politique Jospin) ou de choisir une référence parmi 8 personnalités historiques de Gauche (pourquoi n'a-t-elle pas demandé à son idole de choisir entre Napoléon, Mendel, Bush, Tatcher ou Pétain par exemple).

Aprés un petit reportage dans lequel on a pu entendre des prétendus militants de gauche reconnaitre que Sarkozy disait les choses clairement et qu'il menait une politique efficace, le débat a porté sur le petit Nicolas pendant prés d'un quart d'heure durant lequel la grande Arlette a défendu son seigneur.

Ensuite le sujet des nationalisations privatisations est venu sur le tapis (pas Bernard). Et là Arlette se souvenant qu'elle avait eu, il y a longtemps une carte de presse a fait preuve d'un courage absolu en mettant DSK devant ses contradictions en affichant des propos qu'il avait tenus il y a quelques années. Ce qui est pitoyable ce n'est pas le procédé qui devrait être utilisé plus souvent à la télévision mais c'est le fait que la phrase était tronquée et le fait que la directrice de l'information de France 2 n'ait pas utilisé ce même procédé lorsque Sarkozy était l'invité de son émission.

Lorsque la flambée de violence des banlieues a été abordée, Arlette à plusieurs reprises a reproché à ses invités comme  à la gauche le fait que l'on ne les avait pas vus ou entendus. Elle oublie que pour être vu ou entendu dans ce pays il faut passer à la télé et manque de bol pour la gauche la télé était squattée par Sarkozy, la police, les voyous et les gens habitant les cités (ce qui est tout à fait normal pour ces derniers). On a pas entendu ou vu la gauche parce que la télé ne leur a pas ou trés peu permis de s'exprimer.

Un deuxième petit reportage sur les mêmes militants de gauche déclarant cette fois ne pas entendre la gauche est venu compléter le tableau.

On peut dire au vu du triste spectacle qu'il nous a été donné de voir hier soir, que Arlette Chabot est tout sauf objective. Elle est l'agent de propagande de Sarkozy et rien d'autre.

Le problème c'est que si un des invités s'éléve contre la manière d'agir de la petite dame il risque de se retrouver tricard à  France Télévisions.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article