Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Sarkozy à la pêche

6 Novembre 2007 , Rédigé par jacques vingtras

Avant de partir aux Amériques, le prince omniprésident est allé à l'Ouest pour discuter avec les pécheurs qui manifestent depuis plusieurs jours contre la hausse du pétrole.
La solution qu'il leur a apporté est tout à fait à la mesure de leur demande : Creuser le trou de la Sécu !!!!
En effet il a proposé aux pécheurs des éxonérations de charges sociales salariales et patronales. Décidément c'est une manie chez lui. Si quelque chose ne va pas il suffit d'alléger les charges sociales pour que le problème soit résolu.

Quelques remarques : 
- tout éxonération ou allégement de  charges sociales(sur les heures supplémentaires, pour les restaurateurs, pour les entreprises qui payent leurs salariés en dessous de 1.6SMIC...) doit faire l'objet d'une compensation de l'Etat or on sait que les remboursements de l'Etat sont souvent tardifs et partiels et  conduisent irrémédiablement à une diminution de recettes et donc à un accroissement du déficit de la sécurité sociale. Le déficit s'accroissant il faut rechercher de nouvelles recettes ou diminuer les dépenses (en augmentant les forfaits et franchises par exemple)

- en proposant la diminution des charges sociales Sarkozy ne s'adresse qu'aux patrons de pêche ayant un équipage et laisse de coté tous les petits pécheurs qui travaillent seuls ou avec un ou deux matelots pour lesquels la diminution de charges ne compensera pas la hausse de la facture du pétrole. 

- la plupart des marins pécheurs salariés sont payés "à la part" c'est à dire en pourcentage du fruit de la vente du poisson péché. Et donc un équipage qui revient avec des cales à poissons aux trois quarts vides (comme c'est de plus en plus souvent le cas aujourd'hui) après quinze jours de "marée" pendant lesquels quelques tonnes de gasole auront été consommés, risque de se retrouver avec des "petites parts" et donc des charges sociales minimes. 

Sarkozy et Lagarde en refusant de diminuer les taxes sur les produits pétroliers nous indiquent qu'ils ne veulent pas se passer de la véritable manne que représentent ces 
taxes qui devraient permettre de compenser en partie le déficit engendré par les cadeaux fiscaux consentis aux plus riches cet été. N'oublions jamais que pour des libéraux il n'y a de seul impôt que l'impôt sur le revenu. 

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mylouse2 06/11/2007 17:24

Et pendant ce temps-là, pendant qu’il s’octroie une augmentation hors-norme, une cinquantaine de fonctionnaires dort dans les rues de Paris... La pétition contre l’augmentation de salaire de sarkoléon est ici : http://www.lapetition.be/petition.php ?petid=916 A diffuser au maximum svp.