Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Pour Sarkozy le chomage dans les banlieues est dû à la délinquance.

4 Décembre 2005 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Dans un discours prononcé devant de nouveaux adhérents à son parti l'UMP (Unis pour nous la Mettre Profond), le sinistre de l'intérieur comme à l'extérieur a dit :

"La première cause du chômage, de la désespérance, de la violence dans les banlieues, ce n'est pas la crise économique, ce ne sont pas les discriminations, ce n'est pas l'échec à l'école. La première cause du désespoir dans les quartiers, c'est le trafic de drogue, la loi des bandes, de la dictature de la peur et la démission de la République."

C'est quand même trés fort. C'est ce qui s'appelle inverser les rôles. Si le trafic de drogue prospère dans ces banlieues c'est peut-être parce qu'il profite d'un chômage important provoqué par une crise économique générale du pays, renforcé par une discrimination maintes fois prouvée (par SOS Racismes ou autres) et touchant prioritairement des personnes en échec scolaire.

Si Sarkozy en vient à tenir de tels propos c'est qu'il veut se donner l'image de l'homme d'une rupture dans le discours comme dans la politique. Mais quand on regarde l'action du gouvernement (UMP)  comme des parlementaires UMP on est loin de cette rupture.

Plus loin dans son discours le président de l'UMP (Union pour le Magot Patronal), revient sur les chiffres de la délinquance qui  "a reculé de 8% en trois ans alors qu'elle avait augmenté de 15% sous le gouvernement Jospin".

Rappelons que les statistiques de la délinquance  du ministère de l'intérieur ne sont que le reflet de l'activité policière et gendarmique. Selon le directeur de la police nationale dans le "Monde" du 25 juin 2001 "la mise en place de la police de proximité et le meilleur accueil sont autant d'éléments qui incitent au dépot de plainte". Il faut savoir aussi que 1997, l'année de l'arrivée au pouvoir de Jospin, a été l'année la plus basse depuis 1994. Et pourquoi prendre l'année 2002 comme année de base et pas 2001 qui est la dernière année pleine du précédent gouvernement.

Encore une fois Sarkozy trafique les chiffres comme ca l'arrange pour tenir son discours sécuritaire.

Je reviendrais plus tard sur la partie économique de l'intervention du président de l'UMP (Un Mégalo Populiste).

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article