Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le cri du peuple

Mensonges et franchises de Sarko

21 Septembre 2007 , Rédigé par jacques vingtras Publié dans #lecridupeuple

Hier soir, la semaine médiatiquement chargée du prince omniprésident Sarkozy connaissait son point d'orgue avec l'entretien télévisuel accordé aux très Sarkophiles voire Sarkolâtres PPDA et Arlette Chabot.

Cet entretien sur la forme est resté très conforme à ce que l'on peut voir depuis quelques années déjà lorsqu'il s'agit de Sarkozy , Poivre d'Arvor et Chabot. Des journalistes (?) qui servent la soupe au président, donnant l'impression souvent d'aller au devant même de ses voeux, assurant la transition entre les différents sujets abordés par des questions dont on peut aisement penser qu'elles ont été concoctées par les services de l'Elysée; des journalistes qui n'apportent aucune correction, ne relevent aucune contradiction dans les propos et bien sur ne dénoncent aucun mensonge. En bref de véritables faire valoir présidentiels.
Le discours (car il s'agissait bel et bien de ça) de Badinguet Sarkozy était comme souvent force est de le reconnaitre plutot bien ficelé. Tout y était, comme à son habitude, la fausse compassion et estime pour ces remarquables fonctionnaires qui ont souvent un boulot difficile et que l'on ne doit pas stigmatiser parce ce qu'ils bénéficient d'un régime de retraite spécial(On oublierait presque que la stigmatisation est souvent venue de son fait),la reconnaissance pour son premier ministre (et puis aller tant qu'on y est pour tout le gouvernement), mais aussi quelques mensonges, des contradictions et des approximations.
 
Ainsi s'agissant des Franchises sur les prestations de santé le président de la république dans un premier temps nous a ressorti son argument fallacieux du financement de la lutte contre la maladie d'Alzeimer ou le Cancer pour nous vendre  la mise en place de ces mesures qui, rappelons le, frapperont tous les assurés qui auront des dépenses de santé à concurrence de 40 ou 50 €. On pourrait trouver abjecte l'utilisation de la lutte contre des  maladies particulièrement handicapantes comme pretexte à l'instauration de mesures qui toucheront financiérement tous les  malades. Et si l'on va un peu plus au fond des choses on voit difficilement comment des non-remboursements (car c'est de ça qu'il s'agit) peuvent devenir des dotations ou des financements pour la recherche médicale ou alors en mettant en place une usine à gaz comme savent si bien les faire les politiques. Plus tard, répondant à une question sur les déficits publics le même Sarkozy nous dit que les Franchises tout comme les économies générées par les diminutions d'effectifs dans la fonction publique permettront de diminuer les déficits. 
Alors les Franchises  vont elles servir à financer la recherche pour des maladies spécifiques (ce qui normalement est du ressort du budget de la recherche donc de l'Etat et non de la Sécurité Sociale à moins que l'on prévoit de placer la recherche médicale dans le budget de la caisse d'assurance maladie) ou serviront elles à contenir le déficit de la sécurité sociale ?
A ce propos le 29 septembre des manifestations contre les Franchises  sont prévues  un peu partout en  France.
 
En ce qui concerne les régimes de retraites dits Spéciaux, Sarkozy a dit que quoi qu'il arrive ces régimes seront alignés sur celui de la fonction publique à terme. C'est à dire que tous devront cotiser 40 ans pour avoir leur retraite compléte. Il a juste oublié, comme c'est bête, de préciser que 40 ans n'était probablement qu'une étape et que d'ici quelques années il faudra monter jusqu'à 41 ,42 voire 43 ans. 

Pour la croissance à 3% qu'il va aller chercher il a été beaucoup plus cool en terme de délais que pour la suppression des régimes de retraite qu'il veut imposer en quinze jours. Il estime que 2009 sera l'année de la croissance à 3%. Il en a d'ailleurs profité pour nous redire tout le bien qu'il pensait des 35 heures qui selon lui sont la cause du manque de croissance que connait notre pays. Rappelons nous que les salariés en France ne sont pas tous à 35 heures, qu'à l'époque de la mise en place des 35 heures la France a connu les taux de croissance les plus forts de ces 20 dernières années et aussi qu'une heure de travail d'un salarié français produit 49 Dollars quand une heure aux USA ne produit que 48.3 dollars alors qu'au Royaume Uni on descend à 40 Dollars !

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

roi bourdieusien 27/09/2007 10:49

tu as raison de souligner que le travailleur français, malgre son cout apparent, est un des  plus productif au monde!bisou et a bientot cri du peuple!: